Publicité

Visitez notre nouveau site Internet


Consulter les archives

Nouvelles

« Retour

Leur travail est de retrouver les gibiers blessés Chasseurs, connaissez-vous les chiens de sang?

Publié le 30 septembre 2016 à 11 h 07
Auteur :
Jérôme Lévesque-Boucher
C’est la saison de la chasse. Celles et ceux qui s’adonnent à l’activité le savent : il arrive qu’un gibier prenne la poudre d’escampette lorsqu’un tir manque de précision. Bien, il existe une solution pour le retrouver : les chiens de sang.

Annie et Quenouille, deux chiennes de sang, appartiennent à Isabelle Beaulieu, elle–même conductrice de chiens de sang. Mais en quoi consiste le travail de ces bêtes, au juste ? "Un chien de sang, à la base, c’est un excellent chien de chasse, pisteur de sang, qui a été éduqué et entraîné pour suivre le gibier blessé, qu’il y ait du sang ou non", résume la principale intéressée.

http://cimt.teleinterrives.com/img/nouvelles/normales/chiens1-sc4yt.jpg
Isabelle Beaulieu, conductrice de chiens de sang

Ces canidés sont donc d’une aide précieuse lorsque le gibier prend la clé des champs. Mais une question demeure : la viande de notre bête ne devient-elle pas avariée? Aucunement, assure Isabelle Beaulieu. "Je vais vous donner un exemple. Un tir de panse, l’animal meurt en 5 à 24h. Lundi dernier, sur la ZEC Owen, j’ai récolté un mâle 27h après le tir. C’était un tir de panse et la viande était très bonne", affirme-t-elle.

http://cimt.teleinterrives.com/img/nouvelles/normales/chiens3-r4nsk.jpg
Annie (Basset Hound) et Quenouille (Teckel à poil dur) attendent sagement les instructions d'Isabelle Beaulieu

Et pourquoi les chasseurs devraient-ils faire appel à des conducteurs de chiens de sang? "Énormément de raisons environnementales et économiques! Parce qu’un orignal a une valeur économique basée sur cinq ans. Un orignal qui meurt, qui est blessé, le chasseur va souvent aller en tirer un autre", insiste Mme Beaulieu.

« L’ACCSQ, c’est l’association des conducteurs de chiens de sang du Québec. Ça a été créée en 2008 par des passionnés qui voulaient aider les chasseurs à retrouver leur gibier ». Et l’organisme compte maintenant plus de 600 membres. Il n’y a pas à dire : même pour les chasseurs, le chien est le meilleur ami de l’homme.

« Retour

Publicité

Visitez notre nouveau site Internet

Publicité

Visitez notre nouveau site Internet

Infolettre

Ok