Publicité

Visitez notre nouveau site Internet


Consulter les archives

Nouvelles

« Retour

Irrégularités aux élections municipales de 2013 EXCLUSIF: Saint-Arsène sous enquête

Publié le 8 décembre 2014 à 14 h 58
Auteur :
Stéphane Tremblay
Coup de théâtre à Saint-Arsène. Des citoyens dénoncent plusieurs irrégularités en lien avec les dernières élections municipales de novembre 2013. Selon eux, il y a eu fraude. Ils demandent la démission du conseil municipal. Le directeur général des élections enquête.

Le candidat défait à la mairie de Saint-Arsène a porté plainte au Directeur général des élections.

 ‘’Y a des personnes ça faisait 15 ans et plus qui n’étaient plus à Saint-Arsène sont venues voter’’.

 ‘’Moi il y a un enquêteur qui m’a parlé un petit peu qu’il avait eu une plainte à l’effet que des choses peut-être qui se seraient passées, mais vraiment pas grand-chose’’

Preuves à l’appui, M. Morin et son groupe de citoyens estiment que plusieurs personnes ont exprimé leur droit de vote sans être domiciliées à Saint-Arsène. Des gens qui ne possèdent pas de propriété dans la localité et qui ne sont pas des étudiants. On parle d’enfants, de sœur, d’oncle, de tante, de cousin et de neveu  de la mairesse Claire Lemieux-Bérubé ou de certains de ses conseillers.

 ‘Là vous. Jamais je n’ai entendu parler de ça. C’est de l’information que je ne sais pas où vous avez pris?’’

Réal Morin croit que la sœur de la mairesse, qui était secrétaire des élections, a volontairement fermé les yeux sur la liste électorale.

 ‘’L’adjointe au président des élections, c’est sa parenté proche, elle connaissait ces gens-là, comment ça qu’ils ont laissé voter’’.

‘‘Demandez ça au comité qui a analysé la liste électorale moi ce n’était pas de mon ressort’’.

Les plaignants ne comprennent pas non plus que des boîtes de votes n’étaient pas bien scellées.

 ‘’Voyons donc vous là, vous m’en apprenez. Je vous le dit là non. J’ai jamais entendu parler de ça’’

 ‘’J’étais là quand on a scellé les boîtes pis quand on est arrivé la journée du vote pour la compilation y un scellé qui n’était pas comme il était’’

Les résultats de l’enquête serons connus en janvier. Notons qu’un élu municipal qui est reconnu coupable de fraude est destitué de son poste pour cinq ans. 

       


« Retour

Publicité

Visitez notre nouveau site Internet

Publicité

Visitez notre nouveau site Internet

Infolettre

Ok