Publicité

canaux HDproduits kevin bacon


Consulter les archives

Nouvelles

« Retour

Saint-Pacôme et Rivière-Ouelle Unies par un fil rouge

Publié le 25 juin 2015 à 16 h 03
Auteur :
Marie-Pierre Beaubien
Rivière-Ouelle et Saint-Pacôme, dans le Kamouraska, ont trouvé une façon originale de faire connaître leur petit coin de paradis en voiture, à pied ou à vélo. Deux municipalités unies par un Fil rouge.  Notre journaliste a parcouru le circuit.

 stock_filrouge2-x5qts.jpg

Premier arrêt, la pêche aux marsouins et la légende de la Jongleuse aux abords du Fleuve Saint-Laurent. «Quand on était jeune, on avait comme ça des contes, des histoires qui nous mettaient dans un pays merveilleux.  Donc, c’est fantastique», a déclaré le député de Côte-du-Sud, Norbert Morin.

Ça donne le ton  d’une visite qui nous plonge à la fois dans le passé et le présent. «C’est une série de panneaux qui forment entre-eux des circuits, un ou des circuits qui sont reliés par la forme, par le graphisme qui est utilisé. Fil rouge, c’est une manière de relier entre-eux des éléments très différents»,  a expliqué l'instigatrice du circuit Fil Rouge, Doris Girard. 

stock_filrouge3-6np89.jpg

Sur une note humoristique, on découvre les villes de Saint-Pacôme et de Rivière-Ouelle. Le Fil rouge, c’est une occasion d’explorer en images à la fois la nature, l’histoire et la culture.

«Le Fonds d’archives est énorme, mais on en a choisi une vingtaine (d'images) à l’heure actuelle que vous pouvez retrouver sur le parcours à différennt endroits, la même chose pour les vidéos», a souligné  la présidente directrice générale de Bibliothèque et Archives nationales du Québec, Christiane Barbe.

On termine le parcours au Belvédère de la Croix, où la vue est spectaculaire.

stock_filrouge1-qf9jc.jpg

«Ce qu’on souhaite surtout c’est que le fil rouge s’étende à la grandeur de la MRC pour qu’on s’attache tout le monde ensemble, qu’on soit fier de notre région collectivement», a rappelé la mairesse de Saint-Pacôme, Nathalie Lévesque.

«C’est un projet pour nous qui va rehausser notre fierté collective, la fierté de nos gens et qui va être une belle vitrine pour les gens qui vont venir nous visiter dans le Kamouraska» a renchéri le maire de Rivière-Ouelle, Louis-Georges Simard.

La visite a aussi un petit côté 2.0.  Il est possible d’avoir des compléments d’informations sur le site à partir de l’application mobile.

 

« Retour

Publicité

Canaux HD

Publicité

Faut voir PelletierClinique Dentaire Genevière Lafrance

Question du jour

Est-ce que la présence du myriophylle à épi dans les cours d'eau de la région vous inquiète?



Voir le résultat Envoyer

Publicité

Pouvoir de la publicité télé N.DPouvoir de la publicité télé JF.BPouvoir de la publicité télé P.LPouvoir de la publicité télé S.LPouvoir de la publicité E.MPouvoir de la publicité télé E.L

Infolettre

Ok

Actualité Twitter
CIMT Nouvelles

Voir tous les tweets »