Publicité

canaux HDBoucherie BéginIsolation TousignantClinique podioatrique de l'Est du QuébecHypothéca Denis Côtéproduits kevin bacon


Consulter les archives

Nouvelles

« Retour

Nouveau-Brunswick Une nouvelle ère pour les municipalités

Publié le 16 février 2017 à 10 h 38
Auteur :
Jacob Cassidy
Les élus municipaux l’attendaient depuis longtemps. Le gouvernement du Nouveau-Brunswick a présenté son projet de modernisation des lois sur les municipalités et l’urbanisme. Les modifications proposées offriront plus de souplesse aux administrations municipales.

C’est le début d’une nouvelle ère pour les élus municipaux du Nouveau-Brunswick. Les lois sur les municipalités et l’urbanisme, qui datent des années soixante, seront réformées. «Ce sont des lois qui vont amener les municipalités finalement au 21e siècle, partage le directeur général de l'Association francophone des municipalités du N.-B, Frédérick Dion. Les demandes que nous avions formulées semblent se retrouver dans la nouvelle législation.»

http://cimt.teleinterrives.com/img/nouvelles/normales/grand-sault_conseil_municipal_juin2016-s6jcz.png

Le palier municipal sera dorénavant considéré comme un ordre de gouvernement. La province est l’une des dernières au pays à légiférer en ce sens. «On dit souvent qu'on est l'ordre de gouvernement le plus près des gens ce qu'on cherchait en bout de ligne c'est une reconnaissance législative, une reconnaissance légale qui va dans ce sens-là», affirme le directeur général à la Ville d'Edmundston, Marc Michaud.

Les gouvernements locaux disposeront d’un plus vaste champ d’action. Ils seront désormais mieux habilités à répondre aux inquiétudes des citoyens. «Il y a quelques années, les municipalités avaient été interpellées pour interdire l'épandage de pesticides. On sait que c'était des préoccupations qui étaient probablement méritées à ce moment-là, mais les municipalités n'étaient pas permises d'intervenir», explique M. Michaud.

La loi octroi également aux administrations un plus grand pouvoir en matière de développement économique. «L’ancienne Loi sur les municipalités n’était pas détaillées au niveau de ce qu’une municipalité pouvait faire», relate le directeur général de la Ville.  «Les municipalités vont pouvoir offrir des subventions aux entreprises pour venir s’établir sur leur territoire», ajoute M. Dion.

http://cimt.teleinterrives.com/img/nouvelles/normales/conseil_municipal_edmundston_sept2016__3_-2yb8d.png

«Les subventions c’est bon, mais donner ça aux gros au détriment des petit ce n’est pas fort, confie un citoyen. Il n’y a rien à Edmundston. C’est parce que le salaire est trop bas et quand une bonne compagnie veut venir, ils ne veulent pas les avoir parce que le salaire est trop haut.»

Bien qu’une étape importante soit franchie, il reste encore du chemin à faire. L’AFMNB estime que les questions de la pleine municipalisation et de la révision du pacte fiscal devront être mises à l’ordre du jour très prochainement.

Au cours des prochains mois les représentants des municipalités auront l’occasion de prendre connaissance des détails de ces deux lois. Quelques modifications pourront être apportées au projet d’ici son entrée en vigueur le 1er janvier 2018.

« Retour

Publicité

Construction Guy SénéchalCarrefour AssomptionTournée 2017uniprix St-AntoninClub de ski du Mont BiencourtDomaine Funéraire Marc-André Rioux

Question du jour

Est-ce que davantage d'entreprises devraient embaucher des personnes atteintes de déficience intellectuelle?



Voir le résultat Envoyer

Publicité

Pouvoir de la publicité télé P.LArmoires et BoiseriesProtek HydrauliquePouvoir de la publicité télé S.LPouvoir de la publicité télé N.DPouvoir de la publicité télé JF.BPouvoir de la publicité E.MPouvoir de la publicité télé E.L

Infolettre

Ok

Actualité Twitter
CIMT Nouvelles

Voir tous les tweets »