Publicité

produits kevin baconcanaux HDHypothéca Denis CôtéClinique podioatrique de l'Est du Québec


Consulter les archives

Nouvelles

« Retour

Tadoussac Une baleine noire dans le Parc marin du Saguenay-Saint-Laurent

Publié le 9 juin 2015 à 16 h 06
Auteur :
Marc-Antoine Lavoie
Tadoussac a été le théâtre d’une observation exceptionnelle cette fin de semaine. Une baleine noire, une espèce en voie de disparition, a été aperçue dans le Parc marin du Saguenay-Saint-Laurent.

Sur le point de terminer sa journée, un croisiériste  a aperçu au large de Tadoussac ce qui semblait être un rorqual à bosse. Cependant, plusieurs détails lui on fait comprendre qu’il en était autrement.  

« L’absence d’une nageoire dorsale et il a vu des plaques de peau sur la tête puis le dessus de la commissure des lèvres. Ça c’est les indices qui lui ont dit qu’il avait peut-être une baleine noire de l’Atlantique Nord devant les yeux. C’est une espèce en voie de disparition dans l’Atlantique Nord  », relate Marie-Sophie Giroux, chef-naturaliste au Groupe de recherche et d'éducation sur les mammifères marins (GREMM).

_baleine_noire_2011_-baie_de_fundy___and

Crédits: André Desrochers

La population de baleine noire est estimée à 500 dans l’Atlantique Nord. Selon le GREMM, cette observation est une excellente nouvelle. « C’est peut-être dû aux efforts de conservation qui ont été faits pour dévier de quelques kilomètres des routes maritimes et les efforts qui ont été entrepris pour protéger l’habitat essentiel ou pour réduire, par exemple, les possibilités d’empêtrement dans les engins de pêche », se réjouit Marie-Sophie Giroux. 

Ce mammifère marin peut mesurer entre 13 et 15 mètres et peut peser entre 35 et 65 tonnes. Ses caractéristiques physiques ont contribué à menacer sa survie. « La baleine noire c’était une grosse baleine dodue. Elle était bien intéressante pour les chasseurs. Elle n’était pas trop rapide et se déplaçait lentement. Elle se tient souvent en surface et elle flotte une fois harponné. C’était bien pratique pour ces chasseurs-là », explique la chef naturaliste. 

_baleine_noire_-_baie_de_fundy_2011___an

Crédits: André Desrochers

Bien qu’il l’ait aperçu, le GREMM n’a pas été en mesure de photographier la baleine. Un avis a été émis aux personnes qui naviguent sur le fleuve.

« On leur demande tout d’abord de garder une distance de 400 mètres pour réduire les risques de la déranger et de la blesser. On a demandé aussi de nous appeler. Nous on va dépêcher une équipe pour aller la documenter et prendre des photos », précise Marie-Sophie Giroux.

Les informations seront transmises à différents groupes de recherches qui tentent de mieux connaître cette population.

Pour effectuer un signalement: 1-877-7BALEINE

« Retour

Publicité

Canaux HD

Publicité

Les Feuillages du QuébecConstruction Guy SénéchalSaon du débosselage Témiscouata

Question du jour

Qui devrait payer la formation des pompiers volontaires?



Voir le résultat Envoyer

Publicité

Pouvoir de la publicité télé JF.BPouvoir de la publicité télé N.DPouvoir de la publicité télé E.LPouvoir de la publicité E.MPouvoir de la publicité télé S.LPouvoir de la publicité télé P.L

Infolettre

Ok

Actualité Twitter
CIMT Nouvelles

Voir tous les tweets »