Publicité

Visitez notre nouveau site Internet


Consulter les archives

Nouvelles

« Retour

Club de VTT l'Est-Quad Un système de points d'évacuation efficace

Publié le 4 mars 2016 à 16 h 42
Auteur :
Jasmin Dumas

Ce n’est pas toujours évident d’aller secourir des quadistes dans les sentiers lorsque des accidents surviennent. Le Club de VTT l’Est-Quad a mis sur pieds un système de points d’évacuations en cas d’urgence, système qui s’est révélé efficace jusqu’ici.

Le 23 février, un homme est victime d’une embardée de VTT à Cacouna et doit être transporté à l’hôpital. Il est évacué du sentier par l’un des 19 points d’évacuation stratégiques mis en place par le Club l’Est-Quad. «Selon notre expérience, on s’est dit que tels endroits ça pourrait être difficile d’accès où ça serait bien d’avoir un point d’évacuation à cet endroit-là. Alors on les a ciblé», indique le président du club, Yvan April.

 capture_d__cran_2016-03-04___4.58.25_pm-

capture_d__cran_2016-03-04___4.58.39_pm-

Ce système établie par le club de VTT a été mis en place en collaboration avec la centrale 911, les services de sécurité incendie et la Sûreté du Québec. «Dans les sentiers de VTT de motoneige, il n’y a pas de kilométrage, il n’y a pas d’endroit précis d’où l’accident a eu lieu, explique le porte-parole de la SQ, Claude Doiron. C’est un facilitant pour notre travail parce que ça nous permet de sauver du temps.»

Pour Yvan Rossignol, chef pompier de quatre municipalités traversées par les sentiers du Club, ces points de référence sont surtout utiles pour les touristes: «Même s’il voudrait expliquer à quel endroit qu’il est, il n’a aucune espèce d’idée. En se présentant à ce point-là, le point est identifié donc il rapporte ça à la centrale 911, ils nous appellent et nous autre on s’en va directement là.»

 capture_d__cran_2016-03-04___4.59.28_pm-

Les services d’urgence saluent l’initiative prise par les quadistes. «Elle est la bienvenue. C’est un outil de travail pour nous autre et tous les intervenants», ajoute M. Rossignol.

Depuis un an et demi, les points d’évacuation ont été utilisés avec succès à deux reprises avance Yvan April: «C’était plus facile que d’essayer de décrire où on était parce qu’en quad ce n’est pas toujours évident.»

S’il s’est révélé efficace, ce système reste à être peaufiné quelque peu puisque certains directeurs de services incendie nous ont avoué ignorer son existence alors que des points comme celui-ci sont directement sur leur territoire.

« Retour

Publicité

Visitez notre nouveau site Internet

Publicité

Visitez notre nouveau site Internet

Infolettre

Ok