Publicité

Clinique podioatrique de l'Est du QuébecHypothéca Denis Côtéproduits kevin baconcanaux HD


Consulter les archives

Nouvelles

« Retour

Police Quand et comment utiliser la force?

Publié le 17 février 2017 à 12 h 23
Auteur :
Jacob Cassidy
Une trentaine de membres des forces policières d’Edmundston et Grand-Sault participent ces jours-ci à une qualification annuelle sur l’utilisation de la force. Les agents sont placés dans des simulations où ils doivent réagir de façon appropriée.

Lorsque les policiers doivent utiliser la force, la décision doit se prendre en une fraction de secondes. Des simulations permettent de mettre à l’épreuve les réflexes des agents. «L’objectif c'est de donner une expérience de vie dans des situations bien déterminées, dans des situations de tous les jours qui se transforment des fois en situation à haut risque», commente le membre de la Force policière d’Edmundston, Pierre Shelling.

http://cimt.teleinterrives.com/img/nouvelles/normales/p3_police-2skty.png
 
Une fois plongé dans le feu de l’action les choses se bousculent dans la tête du policier. Il doit rapidement réagir à l’attaque et choisir la bonne arme parmi celles à sa disposition. «Il doit réagir de façon adéquate et justifier ses actions parce qu'il faut toujours y aller avec l'utilisation de la force adéquate pour la problématique à laquelle on est confronté», assure-t-il.

L’agent doit être en mesure de s’adapter continuellement. Pendant une situation d’urgence, la dynamique avec l’interlocuteur peut changer à tout moment. «Ça peux être justifié d'utiliser ton arme à feu, il y a un couteau d'exposé. Si le suspect laisse tomber le couteau, l'arme à feu est-elle justifiable?», questionne le formateur pour la Force policière d'Edmundston, Michel Pelletier.

http://cimt.teleinterrives.com/img/nouvelles/normales/p2_police-q3tm1.png

Lorsqu’ils choisissent d’ouvrir le feu, les policiers doivent être en mesure de le justifier. «Chaque policier peut percevoir une menace autrement qu’un autre policier. Personne n’est fait pareil, mentionne-t-il. C’est pour cela qu’on a mis en place des scénarios.»

«Ça améliore notre temps de réaction. Quand utiliser quelle arme ou l'arme intermédiaire, partage le sergent Steve Robinson. Comment réagir face à des individus qui deviennent agressif.»

http://cimt.teleinterrives.com/img/nouvelles/normales/p1_police-g1wfr.png

Il faut être au cœur de l’action pour comprendre à quel point ces choix sont complexes, malgré les  apparences.

« Retour

Publicité

Canaux HD

Publicité

Les Feuillages du QuébecSaon du débosselage TémiscouataConstruction Guy SénéchalTournée 2017Domaine Funéraire Marc-André Rioux

Question du jour

Êtes-vous déçu ou satisfait du budget fédéral 2017?



Voir le résultat Envoyer

Publicité

Pouvoir de la publicité télé N.DPouvoir de la publicité E.MProtek HydrauliquePouvoir de la publicité télé P.LPouvoir de la publicité télé JF.BPouvoir de la publicité télé S.LPouvoir de la publicité télé E.L

Infolettre

Ok

Actualité Twitter
CIMT Nouvelles

Voir tous les tweets »