Publicité

Visitez notre nouveau site Internet


Consulter les archives

Nouvelles

« Retour

Jacques Proulx le fait inconditionnellement Proche aidant, il se dédie à sa mère

Publié le 11 novembre 2016 à 14 h 58
Auteur :
Jérôme Lévesque-Boucher
C’est aujourd’hui que prend fin la Semaine nationale des proches aidants. Ces gens qui ne comptent pas les heures quand vient le temps de prendre soin d’un être cher. Des personnes dévouées mais souvent laissées à elles-mêmes.

Chaque jour, chaque heure, chaque minute du quotidien de Jacques Proulx sont dédiés à sa mère atteinte de la maladie d’Alzheimer. «On ne peut pas se fier à ce qu’elle peut faire sans notre présence. Selon ce que j’ai pu voir, un maximum de 5 minutes dans sa mémoire. Dépassé 5 minutes, c’est garanti qu’elle va l’avoir oublié», décrit M. Proulx.

L’homme qui a fait carrière dans l’armée a dû déménager de Longueuil pour prêter assistance à celle qui l’a mis au monde. Il se dit privilégier puisqu’il jouit d’une pension avantageuse. Mais en pensant à ceux qui n’ont pas les mêmes conditions de vie, il se désole. « Il faut leur donner une qualité de vie et seulement avec leur pension, on a pas droit à aucun excès », analyse Jacques Proulx.

http://cimt.teleinterrives.com/img/nouvelles/normales/jproulx2-p739t.jpg
Jacques Proulx, proche aidant

Il considère qu’une aide financière digne de ce nom devrait être octroyée aux proches aidants, eux qui ne reçoivent pas un sous pour leurs efforts. Une doléance que partage l’APPUI Bas-Saint-Laurent, un organisme qui s’affaire à donner un peu de répit à ces gens d’exception. « Je vous dirais que la réalité des proches aidants au Bas-Saint-Laurent, c’est beaucoup des gens qui doivent s’adapter à leur nouvelle situation de proche-aidant. Vous savez, c’est jamais une situation qu’on souhaite », de dire Marie-Hélène Chouinard, directrice générale de l'organisme.

D’ici à ce que les proches aidants soient mieux épaulés, Jacques Proulx reste dédié à sa mère. Inconditionnellement.

« Retour

Publicité

Visitez notre nouveau site Internet

Publicité

Visitez notre nouveau site Internet

Infolettre

Ok