Publicité

Visitez notre nouveau site Internet


Consulter les archives

Nouvelles

« Retour

Saint-Francois-Xavier-de-Viger Porcherie biologique: la MRC tient une consultation publique

Publié le 28 janvier 2016 à 22 h 05
Auteur :
Marie-Pierre Beaubien

La MRC de Rivière-du-Loup a tenu une consultation publique sur le projet de construction d'une porcherie biologique à Saint-François-Xavier-de-Viger jeudi soir.  Une vingtaine de citoyens ont assisté à la séance. Et quelques participants ont exprimé leurs inquiétudes.

stock_procherie1-rv1w2.jpg

La parole est aux citoyens. Le projet de porcherie biologique à Saint-Francois-Xavier-de-Viger est au cœur des discussions. Plusieurs résidents du secteur sont inquiets. «Une porcherie 1 qui dégage beaucoup d’odeurs. Mes peurs c’est que la deuxième va aussi en dégager encore. On le vit déjà les alertes brunes.  On ferme nos fenêtres», a lancé une citoyenne.

capture_d__cran_2016-01-29___11.23.42_am

capture_d__cran_2016-01-29___11.24.08_am

«Une autre inquiétude, c’est mon puits artésien, parce que là on ne peut pas se cacher que vous allez avoir besoin d’eau. C’est comme fournir un petit village.  Vous ne creusez pas juste un puits artésien, vous allez en avoir plusieurs», a renchéri un autre. 

Des participants ont demandé à l’entreprise Du Breton des mesures d’atténuation pour réduire entre autres le problème des odeurs.

capture_d__cran_2016-01-29___11.23.56_am

«Comment le promoteur peut économiser l’eau?  De quelle façon l’épandage se fait au champs?  De quelle façon se fait l’entreposage des lisiers? Est-ce que c’est recouvert ou pas recouvert?», a  souligné le préfet –de la MRC de Rivière-du-Loup, Michel Lagacé.

stock_procherie2-txcvw.jpg

On retrouve 5 mesures possibles : l’installation d'une haie brise vent, la construction d’une fosse à fumier couverte, l’enfouissement du fumier maximum 2 jours après l'épandage, des bols économiseurs d’eau et le déplacement du bâtiment sur le site.

«On va accepter la majeure partie des recommandations qui vont nous être faites. Puis, on a en a déjà plusieurs.  Sur les 5 recommandations possibles, il y en a 4 qu’on a déjà acceptées», a expliqué le directeur général de l'entreprise Du Breton, Normand Gagné.

capture_d__cran_2016-01-29___11.24.20_am

capture_d__cran_2016-01-29___11.24.44_am

Du Breton prévoit aménager une maternité porcine biologique de 600 truies à cet endroit. Le projet constitue un investissement d’environ 2 millions de dollars.

La population peut émettre des commentaires par écrit jusqu’au 12 février.  La MRC rédigera son rapport qui sera ensuite transmis à la municipalité.

« Retour

Publicité

Visitez notre nouveau site Internet

Publicité

Visitez notre nouveau site Internet

Infolettre

Ok