Publicité

canaux HDproduits kevin bacon


Consulter les archives

Nouvelles

« Retour

Gestion de l'offre Menaces de Trump: les producteurs de lait contre-attaquent

Publié le 20 avril 2017 à 16 h 11
Auteur :
Jacob Cassidy
Les critiques du président américain Donald Trump envers l’industrie laitière canadienne ont suscité plusieurs réactions dans les derniers jours. Un producteur du Nord-Ouest du Nouveau-Brunswick a tenu à défendre son industrie.

«Au Canada, des injustices se produisent envers notre industrie laitière», a affirmé Donald Trump. Ces commentaires du président américain ont fait bondir les producteurs laitiers de partout au pays, qui défendent la gestion de l’offre. Celle-ci assure que le lait sera vendu à un prix convenable.

http://cimt.teleinterrives.com/img/nouvelles/normales/vache_laitferme_r_colte_arch-nh0kc.png

Un tel système est inexistant aux États-Unis. «Ils produisent trop de lait et ce qu'ils font c'est qu'ils l'envoient sur le marché en se disant "ça nous donnera l'argent qu'on aura". Mais le problème c'est que la ferme n'est pas viable. Elle ne peut pas vivre sans un autre revenu qui est l'argent du gouvernement», commente le copropriétaire de la Ferme Oscar Daigle à Baker Brook.

L’an dernier les producteurs néobrunswickois ont engendré des pertes de près de trois millions de dollars. Un déficit en partie attribuable à l’importation de lait diafiltré américain qui a augmenté de 17%. «Si les transformateurs prennent du lait diafiltré qui vient des États-Unis et qui traverse les frontières et qu'ils l'ont à moindre coût. Nous autres notre lait, le surplus qu'on a, on est obligé de le vendre au prix mondial qui est moins élevé», explique le producteur.

Les fermiers canadiens sont présentement à la recherche de solutions. Selon M. Daigle, c’est ce qui explique l’offensive du président américain. «Le lait diafiltré c'est un produit qui a été inventé par les américains pour contourner les frontières canadiennes, affirme-t-il . Eux ils n'utilisent même pas le lait diafiltré dans leurs usines.»

http://cimt.teleinterrives.com/img/nouvelles/normales/vlcsnap-2017-04-20-17h07m12s984-wzc8m.png

Dans une lettre adressée à deux gouverneurs américains, l’ambassadeur canadien à Washington a souligné que le Canada importait 10% de son fromage et de son beurre chez nos voisins du sud, alors que seulement 3% de ces produits vendus aux États-Unis proviennent du Canada.»

«Les américains font du dumping parce que le prix le long des frontières est moins cher ce qui fait que certains canadiens sont intéressés d'aller chercher leur produits de l'autre côté», relate Marcel Daigle.

Le gouvernement canadien a été appelé à intervenir dans ce dossier. «Le gouvernement Trudeau défend bec et ongles la fameuse gestion de l’offre. Nous on y croit en ce système-là. On y croit pour nos gros producteurs comme pour nos petits producteurs au Canada»,assure le député de Madawaska-Restigouche, René Arsenault.

Reste à voir comment se déroulera la renégociation de l'Accord de libre-échange nord-américain, annoncée par Trump.

« Retour

Publicité

Canaux HD

Publicité

Faut voir PelletierClinique Dentaire Genevière Lafrance

Question du jour

Est-ce que la présence du myriophylle à épi dans les cours d'eau de la région vous inquiète?



Voir le résultat Envoyer

Publicité

Pouvoir de la publicité télé S.LPouvoir de la publicité télé E.LPouvoir de la publicité télé P.LPouvoir de la publicité E.MPouvoir de la publicité télé N.DPouvoir de la publicité télé JF.B

Infolettre

Ok

Actualité Twitter
CIMT Nouvelles

Voir tous les tweets »