Publicité

canaux HDproduits kevin bacon


Consulter les archives

Nouvelles

« Retour

Sauvé le 15 juin dernier Les experts perdent la trace du béluga de Nepisiguit

Publié le 7 juillet 2017 à 22 h 41
Auteur :
Communiqué

Le 4 juillet en soirée, l’équipe de recherche du GREMM n’a pas reçu les transmissions de la balise satellite posée sur le flanc droit du béluga. Espérant un problème temporaire, nous avons patienté deux autres journées avant de devoir nous résoudre au constat suivant : nous avons perdu contact avec le béluga.

Quelques hypothèses peuvent expliquer la situation : la balise peut être brisée ou en panne; elle peut s’être détachée du dos du béluga; ou le béluga est mort et il a coulé ou flotte sur le dos et la balise se retrouve submergée en tout temps, l’empêchant de transmettre son signal. 

La première hypothèse semble peu probable pour les chercheurs. La deuxième, elle, pourrait être plus plausible : en 2015, le projet de recherche «Sur la trace des bélugas», qui visait à mieux connaitre l’utilisation hivernale du territoire par les bélugas, n’avait pas donné les résultats escomptés. Ce projet utilisait également une balise satellite de type LIMPET (Low Impact Minimally Percutaneous Electronic Transmitter) et la rétention des balises n’avait pas excédé 13 jours. Pour la mise en place de la balise sur le béluga de Nepisiguit, l’équipe a donc tenté une technique de pose différente. Cette technique est entre autres utilisée en Alaska sur la population de béluga de Cook Inlet, et  permet d’obtenir des suivis durant 60 à 130 jours. Dans le cas du béluga de Nepisiguit, le suivi aura duré 19 jours.

http://cimt.teleinterrives.com/img/nouvelles/normales/b_luga3-x2b1y-h2svx.png

Enfin, l’hypothèse du décès de l’animal pourrait se confirmer si la carcasse du béluga venait à s’échouer sur les berges. Il serait alors possible que la transmission reprenne en indiquant la position de la carcasse ou que la carcasse soit repérée et rapportée au centre d’appel d’Urgences Mammifères Marins au 1-877-7baleine.

Lors de la remise à l’eau le 15 juin dernier, les vétérinaires avaient émis un pronostic réservé. Ils s’inquiétaient particulièrement du débalancement des électrolytes dans sa formule sanguine et doutaient qu’il parvienne à se rétablir. Toutefois, le béluga avait jusqu’ici déjoué les pronostics en poursuivant son parcours, nageant plus de 570 km à travers l’estuaire. 

«Rien n’est joué pour le moment», rappelle toutefois Robert Michaud, directeur scientifique du Groupe de recherche et d’éducation sur les mammifères marins et coordonnateur de la tentative de sauvetage du jeune béluga. «Si l’animal est toujours en vie, mais que sa balise est tombée, celle-ci aura laissé une cicatrice sous sa crête dorsale qui devrait nous permettre de le reconnaitre facilement. Notre saison avec les bélugas commence et nous garderons l’œil bien ouvert.» 

L’histoire du béluga ne s’arrête donc pas avec la fin de la balise. Bien des développements peuvent encore survenir, et déjà, l’opération de sauvetage a permis de tester des hypothèses et de faire progresser la science.

 

En rappel :

·        2 juin, la Marine Animal Response Society recevait le signalement d’un béluga en cavale dans la rivière Nepisiguit, près de Bathurst, au Nouveau-Brunswick.

·        7 juin : Le béluga ne peut plus sortir par lui-même de la rivière. Le plan de déplacement se prépare.

·        8 juin : Des experts de Pêches et Océans Canada et de la Marine Animal Response Society sont sur les lieux pour évaluer les différentes options pour le déplacement.

·        9 juin : Dévoilement du plan de relocalisation du béluga vers le Saint-Laurent. Il aura fallu six jours pour réunir le matériel, les ressources humaines, la bonne vitrine météo et tous les éléments nécessaires à l’intervention.

·        15 juin : jour de l’intervention, retour dans le Saint-Laurent

·        3 juillet : le béluga se trouverait au large de Longue-Rive.

               ·        4 juillet : fin de la réception des positions satellites

« Retour

Publicité

Canaux HD

Publicité

Le domaine de la Rivière-Verte

Question du jour

Êtes-vous d’accord avec la décision d’Ottawa de baisser les impôts des petites entreprises?



Voir le résultat Envoyer

Publicité

Pouvoir de la publicité télé P.LNoel Chez nous 2017Pouvoir de la publicité télé JF.BPouvoir de la publicité télé E.LPouvoir de la publicité télé N.DPouvoir de la publicité télé S.LPouvoir de la publicité E.M

Infolettre

Ok

Actualité Twitter
CIMT Nouvelles

Voir tous les tweets »