Publicité

Clinique podioatrique de l'Est du Québeccanaux HDHypothéca Denis Côtéproduits kevin bacon


Consulter les archives

Nouvelles

« Retour

Étude de la Chaire de tourisme Transat ESG UQAM Les bénéfices des changements climatiques

Publié le 17 janvier 2017 à 16 h 50
Auteur :
Mariane Lajoie

On le constate, les changements climatiques sont inquiétants. Au Québec, les changements de température pourraient modifier l’offre touristique. Une étude menée par l’UQAM permettra de déterminer si à moyen terme, la région de Charlevoix peut en tirer profit.


http://cimt.teleinterrives.com/img/nouvelles/normales/capture_d__cran_2017-01-17___4.33.51_pm-3h1rv.png

Et ces changements climatiques se font déjà ressentir. Plusieurs amateurs de sports d’hiver n’hésitent pas à parcourir plusieurs kilomètres pour se rendre dans Charlevoix. « La région de Charlevoix, selon les experts, selon les scientifiques serait privilégiée en terme de neige. Il y a comme un exode touristique hivernal qui vient vers nous. Ces gens proviennent effectivement davantage du sud, du sud-ouest, car nous ici, avons la manne de la neige », constate le président-directeur général du Mont Grand-Fonds, Alain Goulet.

http://cimt.teleinterrives.com/img/nouvelles/normales/capture_d__cran_2017-01-17___4.36.16_pm-4h1jg.png

« On a vu notre fréquentation des centres de glisse, en motoneige également, on a vu une fréquentation beaucoup supérieure à la moyenne du Québec », ajoute le directeur général de Tourisme Charlevoix, Jacques Lévesque.

http://cimt.teleinterrives.com/img/nouvelles/normales/capture_d__cran_2017-01-17___4.35.15_pm-k25j6.png

« Déjà on sait que si on compare Charlevoix à Montréal il y a déjà un quatre degrés peut-être de différence. Donc ça, ça fait toute la différence entre une saison intéressante au niveau du couvert de neige dans le sud versus dans le nord », note le directeur des études de la Chaire de tourisme Transat ESG UQAM, Claude Péloquin.

http://cimt.teleinterrives.com/img/nouvelles/normales/capture_d__cran_2017-01-17___4.35.39_pm-z5df1.png

Un autre aspect de l’étude, c’est qu’on pourra estimer les conditions météo des quarante prochaines années. Ça pourrait donc faire réfléchir un mont de ski à prévoir, à changer son équipement dans le futur. « J’ai même été témoin d’une technologie qui va sortir prochainement où on va pouvoir enneiger à plus deux, plus trois, voire même plus dix degrés Celsius », explique Alain Goulet.

http://cimt.teleinterrives.com/img/nouvelles/normales/capture_d__cran_2017-01-17___4.33.44_pm-6fn0h.png

Et qui dit hausse des températures, dit saison estivale plus longue, ce qui est parfait pour l’agrotourisme. « Des saisons un peu plus clémentes pourraient favoriser la production de certains produits du terroir », prédit Claude Péloquin.

http://cimt.teleinterrives.com/img/nouvelles/normales/capture_d__cran_2017-01-17___4.33.40_pm-mw4d5.png

L’étude cible particulièrement la région de Charlevoix et celle de Québec, là où le tourisme rapporte beaucoup d’argent. 

« Retour

Publicité

Canaux HD

Publicité

Les Feuillages du QuébecConstruction Guy SénéchalSaon du débosselage Témiscouata

Question du jour

Qui devrait payer la formation des pompiers volontaires?



Voir le résultat Envoyer

Publicité

Pouvoir de la publicité télé E.LPouvoir de la publicité télé JF.BPouvoir de la publicité télé N.DPouvoir de la publicité télé S.LPouvoir de la publicité E.MPouvoir de la publicité télé P.L

Infolettre

Ok

Actualité Twitter
CIMT Nouvelles

Voir tous les tweets »