Publicité

Visitez notre nouveau site Internet


Consulter les archives

Nouvelles

« Retour

Ligue nord-américaine de hockey Les 3L dans le siège du conducteur

Publié le 13 mars 2017 à 17 h 14
Auteur :
Pierre-Antoine Gosselin
Rares sont ceux qui avaient prédit un pareil scénario pour le premier week-end de la série entre les 3L et les Éperviers. Un blanchissage de 5 à 0 des 3L sur les Éperviers et une victoire plus que convaincante de 4 à 2 le lendemain.

La formation louperivoise a poursuivi sur sa lancée de fin de saison. L’équipe a joué avec beaucoup de confiance. Les Éperviers n’ont jamais été dans le coup.

« On était prêt. On le disait depuis longtemps qu’on avait hâte que ça commence. En fin de semaine, on a joué du bon hockey dans toutes les facettes du jeu », a précisé l'entraîneur-chef des 3L Simon Turcot.

« En ce moment, je pense que ça va très bien. Tout le monde fait sa job. On fait des jeux simples. On ne se casse pas la tête. Loïc est solide », a ajouté Marc-Olivier D'Amour.

http://cimt.teleinterrives.com/img/nouvelles/normales/conducteur3-xm5nf.jpg

Loïc Lacasse a été un des piliers de ces deux victoires chez le 3L. Le cerbère affiche des statistiques éloquentes. Un blanchissage et un pourcentage d’arrêts de 0,964. Il a causé des maux de têtes aux Éperviers.

« Va falloir percer l’énigme Lacasse. Je pense qu’il fait des gros arrêts », a mentionné l'entraîneur-chef des Épervier, Serge Forcier.

« Il y a des soirs comme ça que je vois la rondelle un peu plus grosse. C’est le fun quand ça arrive », a humblement commenté Lacasse.

« Ça fait deux matchs que notre gardien est quasiment parfait. Il fait des arrêts clés comme ça n’a pas de sens », a souligné Marc-Olivier D'Amour.

À voir son équipe dominer de la sorte, la foule du Centre Premier Tech a profité de l’invitation du capitaine Deschatelets pour faire beaucoup de bruit. On se serait presque cru en séries 2016.

« Souvent, on parle partout du 7e joueur. Souvent on va dire que c’est un cliché. Quand ça s’est levé, les gars sur le banc ont des frissons », a expliqué Simon Turcot.

http://cimt.teleinterrives.com/img/nouvelles/normales/conducteur2-y83pb.jpg

« Les frissons sortent tout de suite quand ça arrive. C’est vraiment le fun à voir que les gens soient là », a renchéri le gardien des 3L.

Les 3L sont dans le siège du conducteur. Mais attention, cette série est loin d’être terminée.

«  On sait que ce club-là peut en donner plus. Ils sont très bien dirigés et ils ont de très bons vétérans. Donc, il n’y a rien de fini », a assuré le #10 des 3L, Marc-Olivier D'Amour.

« Rivière-du-Loup ont peut-être plus faim que nous autres et ils veulent la mettre dedans. Va falloir doubler d’ardeur », a conclu Serge Forcier.

Le troisième match de la série a lieu vendredi à Sorel-Tracy.

http://cimt.teleinterrives.com/img/nouvelles/normales/conducteur1-8xrdg.jpg

« Retour

Publicité

Visitez notre nouveau site Internet

Publicité

Visitez notre nouveau site Internet

Infolettre

Ok

Actualité Twitter
CIMT Nouvelles

Voir tous les tweets »