Publicité

Visitez notre nouveau site Internet


Consulter les archives

Nouvelles

« Retour

MRC de Charlevoix La Coop santé s'attaque aux difficultés de recrutement

Publié le 8 octobre 2015 à 12 h 15
Auteur :
Andréanne Larouche

Cinq ans après sa création, la Coopérative de solidarité en santé de la MRC de Charlevoix est encore bien loin du nombre de membres souhaité. L’organisation mise sur une nouvelle venue et sur une campagne de promotion pour changer la donne.


sant_4-zbjq4.jpg


La Coop santé doit trouver un remède à ses difficultés de recrutement.


«Quand la coopérative a débuté en 2010, il y a eu une espèce de vague d’inscriptions dû à la publicité, à l’information et à la problématique qu’on vivait. C’est sûr que ça a évolué un petit peu en dents de scie», admet la vice-présidente du conseil d'administration, Dr Marie-Eve Côté.


L’organisation compte près de 1000 membres, soit la moitié de son objectif initial. Sans direction générale pendant près d’un an, la promotion des services a été reléguée au second plan. Mais la nomination récente d’une coordonnatrice inspire confiance pour l’avenir. «En allant à la rencontre des gens, en organisant des activités qui permettent aussi aux gens de connaître la coopérative, d’échanger avec notre équipe, ça va justement permettre aux gens peut-être de s’identifier davantage à la coopérative», lance la coordonnatrice, Lise Pilote.


sant_3-xy6v4.jpg


Plusieurs initiatives seront mises en place dans le but de conscientiser la population. «Tout le monde adhère. Tout le monde apporte sa contribution afin d’améliorer les services de santé, afin d’améliorer les conditions de pratique des médecins, de les libérer de leurs tâches administratives», explique le Dr  Côté.


Question d’en faire un milieu de travail plus attrayant: «Depuis deux ans, on a un nouveau médecin, qui s’est incorporé aux cliniques grâce aux avantages de la coopérative. Et si on veut en attirer d’autres, c’est sûr qu’il faut mousser la coopérative.»


sant_5-3ydwz.jpg


Par ailleurs, il s’agit d’une des seules coopératives du Québec qui peut compter sur la présence d’un Groupe de médecine familiale. Mais la survie de cette offre passe aussi par le nombre d’inscriptions. «Plus on est de gens, plus on sera de membres, plus on aura droit à des services, plus on pourra se donner des services qui rejoignent notre population», conclut Lise Pilote.


Le lancement de la campagne de promotion et de recrutement se fera le 14 octobre, à l’occasion de la semaine nationale de la coopération.


sant_1-bq5v6.jpg

« Retour

Publicité

Visitez notre nouveau site Internet

Publicité

Visitez notre nouveau site Internet

Infolettre

Ok