Publicité

Visitez notre nouveau site Internet


Consulter les archives

Nouvelles

« Retour

Embardée sur la route 295 Un homme reste coincé sous sa camionnette

Publié le 4 août 2017 à 12 h 44
Auteur :
Marie-Pierre Beaubien

Un résident de Saint-Michel-du-Squatec a eu chaud cet avant-midi.  L’homme de 62 ans est demeuré coincé sous sa camionnette, suite à une embardée sur la route 295.  Heureusement, de bons samaritains lui ont porté secours.  

http://cimt.teleinterrives.com/img/nouvelles/normales/stock_accident1-tg1yp.jpg

Cet homme a rapidement porté secours au conducteur. «Ce n’est pas notre devoir, mais on fait ce qu’on a à faire. Quand je suis arrivé là, il était pris en-dessus de sa voiture. On s’est mis à trois pour le sortir de là, parce qu’il faisait tellement chaud en dessous du pick-up. Il était proche du tuyau d'échappement, c’est pour ça qu’il fait chaud», a raconté Charles-Aimé Bourgoin. 

http://cimt.teleinterrives.com/img/nouvelles/normales/accident_squatec1-b6wt1.jpg

Mais comment s’est-il retrouvé-là ? Pour une raison inconnue, le conducteur a dévié de sa voie. Et le véhicule a terminé sa course dans le fossé. «Probablement, en sortant de son pick-up, il a glissé. C’est pour ça qu’il était coincé en dessous de son pick-up», a expliqué le directeur incendie de la caserne de Squatec, Steve Dumont.

http://cimt.teleinterrives.com/img/nouvelles/normales/accident_squatec2-kjf63.jpg

L'homme a rapidement été dégagé de cette fâcheuse position. «Quand on est arrivé sur les lieux, on a stabilisé la voiture pour pas que la voiture tombe sur le monsieur.  Puis, on a coupé le poteau de la borne de la batterie pour être sûr qu’il n’y ait plus de contact avec le véhicule», a-t-il ajouté.

http://cimt.teleinterrives.com/img/nouvelles/normales/stock_accident2-q6h8t.jpg

La situation aurait pu être dramatique. «Vu que le véhicule roulait, avec les brindilles en-dessous, le feu aurait pu prendre», a rappelé de directeur incendie. 

Le conducteur a été transporté à l'hôpital de Notre-Dame-Du-Lac. Il a subi des blessures mineures. 

« Retour

Publicité

Visitez notre nouveau site Internet

Publicité

Visitez notre nouveau site Internet

Infolettre

Ok