Publicité

Visitez notre nouveau site Internet


Consulter les archives

Nouvelles

« Retour

3L de Rivière-du-Loup Des nouvelles acquisitions qui attirent l'attention

Publié le 18 septembre 2017 à 13 h 55
Auteur :
Pierre-Antoine Gosselin
Les 3L ont cherché à se grossir durant la saison morte et ça a paru dès les premières journées du camp d’entraînement le week-end dernier à Rivière-du-Loup. Le défenseur Alexis Vanier, premier choix de l’équipe lors du dernier repêchage, est imposant avec ses 6 pieds et 5 pouces.

http://cimt.teleinterrives.com/img/nouvelles/normales/3l_camp_1-jwyrb.png
« On est gros. On a l’air d’être quand même fort. On est capable de jouer au hockey. C’est juste un plus. Je ne suis pas inquiet », a mentionné Vanier.

« Il se déplace bien, un bon lancer, c’est le fun et c’est encourageant », a décrit le directeur général Karl Boucher.

Même constat pour Keven Veilleux. L’attaquant de 28 ans est rapide et sera un atout offensif important.

« Ça va être un peu difficile mais la compétition va être forte. On va donner notre 100%. Je pense que ça s’annonce bien pour les 3L cette année », a commenté Veilleux.

http://cimt.teleinterrives.com/img/nouvelles/normales/3l_camp_2-pdskh.png

Toujours sans contrat, Étienne Archambault s’est tout de même rapporté aux 3L en fin de semaine. Il a pris part aux exercices et au match intra-équipe.

« Étienne, c’est comme l’an passé. Il s’est présenté au camp mais il n’y a rien de régler encore », a précisé Karl Boucher.

L’état-major avoue avoir été surpris par la forme physique avec laquelle les joueurs se sont présentés. Les premières coupures auront lieu cette semaine, avant les premiers matchs hors-concours.

« On veut avoir une équipe intense, on veut avoir une équipe physique, une équipe qui se tient. Nous autres, c’est chimie, esprit de groupe, rapidité et robustesse. On va travailler là-dessus toute l’année et c’est ce qu’on s’attend », a assuré l'entraîneur-chef Simon Turcot.

http://cimt.teleinterrives.com/img/nouvelles/normales/3l_camp_3-3ghtv.png

Les vétérans ont pu constater à quel point la compétition est forte. Un niveau jamais égalé dans les dernières années.

« Karl quand tu vois les signatures aller, et les joueurs arriver au camp, tu vois que c’est un message qu’il veut lancer », a expliqué Maxime Villemaire.

« Il y en a qui veulent faire leur place. Il y en a qui ne veulent pas perdre leur place aussi. Et c’est le fun, ça fait une belle chimie », a ajouté son coéquipier, Marc-Olivier D'Amour.

Parmi les absents importants, il y avait les attaquants Dominic Léveillé, Sébastien Thinel, Marc-Olivier Brouillard et le défenseur Simon Danis-Pépin.

« Retour

Publicité

Visitez notre nouveau site Internet

Publicité

Visitez notre nouveau site Internet

Infolettre

Ok

Actualité Twitter
CIMT Nouvelles

Voir tous les tweets »