Publicité

canaux HDBoucherie BéginIsolation Tousignantproduits kevin baconHypothéca Denis CôtéClinique podioatrique de l'Est du Québec


Consulter les archives

Nouvelles

« Retour

Exclusif Des lacunes dans les CHSLD du KRTB

Publié le 16 février 2017 à 17 h 36
Auteur :
Mikaël Demers

Les conditions de vie des aînés dans les CHLSD continuent de préoccuper. Notre équipe a mis la main sur les rapports d’inspection réalisés récemment dans les établissements du KRTB. Les problèmes sont nombreux et ils sont tous cités dans des rapports de visites.

Ils se déclinent en 8 objectifs que doivent atteindre les centres d’hébergement. Bien que la plupart de ses objectifs sont remplis, vous serez à même de constater qu’il reste encore beaucoup de travail à faire.

http://cimt.teleinterrives.com/img/nouvelles/normales/9__tablissement-86g9d.png

Notre équipe a épluché les rapports d’inspection des établissements du KRTB. Plusieurs constats en ressortent. Sur 9 CHSLD, 8 n’ont pas de programmes de maintien des installations matérielles, 2 dont les produits dangereux ne sont pas rangés de manière sécuritaire et 4 dont les lieux sont mal entretenus.

 «Le personnel est très dévoué mais on ne peut pas faire plus avec ce qu'ils ont de temps. Et je trouve que ça, ça manque. Nos personnes ne sont pas maltraitées mais elles devraient être encore mieux traitées», affirme la  présidente du comité des usagers de Rivière-du-Loup, Marielle Raymond.

http://cimt.teleinterrives.com/img/nouvelles/normales/vlcsnap-2017-02-16-17h39m20s173-6gkhc.jpg

Dans les centres d’hébergement de Rivière-Bleue et de Saint-Louis-du-Ha! Ha!, on ne favorise pas les mesures de remplacement du personnel. Conséquence, les contentions physiques ne sont pas utilisées seulement qu’en dernier recours.

http://cimt.teleinterrives.com/img/nouvelles/normales/service_sociaux_qu_-vtjcd.png


«Oui, on contentionne du monde physiquement, parfois même chimiquement parce qu’on n’a pas le personnel. Ça, c'est assez scandaleux. C'est probablement aussi de la maltraitante de la part de l'État», lance le président-directeur général du Comité pour la protection des malades, Me Paul Brunet.

http://cimt.teleinterrives.com/img/nouvelles/normales/vlcsnap-2017-02-16-17h39m35s76-6xvdy.jpg

Du côté de Trois-Pistoles, le rythme des repas des résidents n’est pas respecté en raison des horaires du personnel. «Souvent c'est une personne pour deux pour les faire manger et ça je trouve ça un peu déplorable car manger est un acte social», explique Mme Raymond.

http://cimt.teleinterrives.com/img/nouvelles/normales/service_sociaux_qu_2-hp3sx.png

Autre problème, 8 établissements n’ont pas de politique contre la maltraitance envers les bénéficiaires. «Le gouvernement a adopté une loi pour contrer la maltraitance chez les animaux et a prévu des amendes sévères. Faudrait qu'il y ait la même chose dans la loi pour contrer la maltraitante chez les personnes âgées», croit Me Brunet.

Le Centre intégré de santé et des services sociaux du Bas-Saint-Laurent affirme être à la recherche de solution. «Dans les prochaines semaines on devrait commencer déjà à voir des résultats de toute cette mécanique-là. Alors, il faut s’assurer que la clientèle qu’on héberge, qui nous est confiée, bien qu’on en prend soin, il faut qu’ils soient bien en CHSLD et que ça ressemble le plus possible à un milieu de vie», informe la directrice des programmes de soutien à l'autonomie des personnes âgées, Cathy Bérubé.

« Retour

Publicité

Carrefour AssomptionConstruction Guy Sénéchaluniprix St-AntoninClub de ski du Mont BiencourtDomaine Funéraire Marc-André RiouxTournée 2017

Question du jour

Est-ce que davantage d'entreprises devraient embaucher des personnes atteintes de déficience intellectuelle?



Voir le résultat Envoyer

Publicité

Pouvoir de la publicité télé JF.BProtek HydrauliquePouvoir de la publicité E.MArmoires et BoiseriesPouvoir de la publicité télé P.LPouvoir de la publicité télé N.DPouvoir de la publicité télé S.LPouvoir de la publicité télé E.L

Infolettre

Ok

Actualité Twitter
CIMT Nouvelles

Voir tous les tweets »