Publicité

Visitez notre nouveau site Internet


Consulter les archives

Nouvelles

« Retour

Ils viendront épauler les mesures de sécurité en place Des chiens bien entraînés pour le 150e anniversaire du Canada

Publié le 24 mars 2017 à 15 h 51
Auteur :
Jérôme Lévesque-Boucher
Les festivités du 150e anniversaire du Canada seront à leur paroxysme au courant de l’été. Pour ces évènements d’envergure, les mesures de sécurité seront importantes. Un éleveur canin de La Pocatière prépare une brigade de chiens spécifiquement pour les cérémonies.

Les chiens auront bientôt des responsabilités importantes lors des célébrations entourant le 150e anniversaire du Canada. «Ça va être la dissuasion, déjà, d'entrer avec des armes ou des munitions», précise Arnaud Wéry, éleveur canin.

Après des semaines d’entraînement, ils seront fin prêts à épauler les mesures de sécurité en place. Les propriétaires tout comme les chiens ont été minutieusement choisis. «C'est des chiens qu'on va chercher dans leur atavisme, c'est-à-dire ce pourquoi ils ont été créés par l'homme au départ. Ce sont des chiens extrêmement joueurs, extrêmement social.»

http://cimt.teleinterrives.com/img/nouvelles/normales/capture_d__cran_2017-03-24___3.51.11_pm-dcrsm.png
ARNAUD WÉRY | Éleveur canin

C’est d’ailleurs le divertissement qu’Arnaud Wéry privilégie comme approche pour élever ces bêtes plutôt que la contrainte ou la rigidité. «Au niveau de l'entraînement, ce n'est que du jeu. Les chiens, ils jouent. Pour eux, il n'y a pas de question relative à l'humain, c'est juste du jeu. Ce sont des particuliers qui s'entraînent avec leur chien pour jouer.»

Les bêtes cherchent beaucoup plus la récompense liée à la découverte d’une arme que l'arme elle-même. Les races privilégiées sont les bergers allemands et les bergers belges, aussi connus sous le nom de Malinois. «Le Malinois va être beaucoup plus vif, beaucoup plus disponible, longtemps. Comparé au berger allemand où des fois, il peut être un petit peu plus fatigué», décrit Arnaud Wéry.

http://cimt.teleinterrives.com/img/nouvelles/normales/capture_d__cran_2017-03-24___3.51.25_pm-hcqb9.png

Malgré leurs aptitudes étonnantes, ces chiens n’en sont qu’au début de leur entraînement. «C'est un petit peu comme à l'école: il y a des petits écoliers qui réussissent plus ou moins vite à comprendre. Bon, ben au niveau des maîtres et des chiens, c'est pareil. Mais là, on a des équipes formidables. Au bout d'un mois, on arrive déjà à voir des résultats.»

Les chiens seront fins prêts pour leur mission à temps pour le début des grandes fêtes.

« Retour

Publicité

Visitez notre nouveau site Internet

Publicité

Visitez notre nouveau site Internet

Infolettre

Ok