Publicité

canaux HDproduits kevin bacon


Consulter les archives

Nouvelles

« Retour

Haut-Madawaska Chasse aux conducteurs dangereux

Publié le 24 mai 2016 à 14 h 45
Auteur :
Jacob Cassidy

Les agents de la GRC ont effectué une opération très tôt ce matin, à Saint-Hilaire et Lac Baker, afin d’intercepter les contrevenants au code de la route. En tout, une trentaine de constats d’infraction ont été émis dans ces secteurs problématiques.

Saint-Hilaire, 4 h 15, mardi matin. Un automobiliste s’engage dans une manœuvre de dépassement sur une ligne pleine. Avant même le lever du jour, il écope d’une amende de près de 300$ et de cinq points d’inaptitude. «C'est une chose qui n'est pas acceptable quelqu'un qui dépasse sur une ligne solide», affirme le Gendarme Kevin Mazerolle de la GRC.

s_quence_6-32k6y.png

En moins de trente minutes, deux automobilistes ont été arrêtés pour une pareille infraction sur la route 120 à Saint-Hilaire. Selon cette résidente du secteur, c’est une situation courante. «J'étais avec mes deux enfants en voiture et je roulais à la limite et je me suis fait dépasser sur une ligne pleine dans le village, relate Pascale  Maltais. Je vous dirais que j'ai eu peur, parce qu’on ne voyait pas nécessairement ce qui s'en venait en avant.»

«Les gens ne se rendent pas compte de ce qui peut arriver quand ils dépassent», partage le maire de Saint-Hilaire, Roland Dubé.

La région du Haut-Madawaska est également reconnue pour les problèmes reliés aux excès de vitesse. Sept unités de la GRC ont participé à une opération près du centre correctionnel de Saint-Hilaire.

p2_opp-q05x8.png

Dans cette zone où la limite est fixée à 60 km/h, plusieurs automobilistes ont été interceptés alors qu’ils dépassaient la limite de près de 30 km/h. «C'est sûr qu'entre 6 h 30 le matin et 9 h et surtout le soir quand les gens finissent de travailler entre 16 h et 18 h c'est un temps qui est plus problématique», assure le Gendarme Mazerolle.

Même constat à Lac Baker, un peu plus tôt, dans un secteur où la limite est de 80 et dans lequel les automobilistes ont parfois été arrêtés alors qu'il circulaient à 105 km/h.

p1_opp-fwzyc.png

La GRC insiste sur le respect du code de la route. «Ne le faites pas pour la police, faites le pour vous, pour votre sécurité, votre famille, ça peut être fatal ces choses-là», admet   Kevin Mazerolle

« Retour

Publicité

Canaux HD

Publicité

Faut voir PelletierClinique Dentaire Genevière Lafrance

Question du jour

Croyez-vous que le Centre d’études collégiales du Témiscouata va favoriser la rétention des jeunes?



Voir le résultat Envoyer

Publicité

Pouvoir de la publicité E.MPouvoir de la publicité télé N.DPouvoir de la publicité télé E.LPouvoir de la publicité télé JF.BPouvoir de la publicité télé S.LPouvoir de la publicité télé P.L

Infolettre

Ok

Actualité Twitter
CIMT Nouvelles

Voir tous les tweets »