Publicité

Visitez notre nouveau site Internet


Consulter les archives

Nouvelles

« Retour

Coupe du monde #6 Guillaume Bastille passe aux demi-finales du 1500 mètres en Biélorussie

Publié le 10 février 2017 à 16 h 28
Auteur :
Pierre-Antoine Gosselin
L’équipe canadienne de patinage de vitesse sur courte piste a qualifié directement 13 places sur une possibilité de 15 en vue des rondes finales de la Coupe du monde de l’ISU présentée jusqu’à dimanche à Minsk, en Biélorussie, à l'occasion des rondes de qualification disputées vendredi. Le Canada vise une récolte de quatre médailles individuelles lors de cette compétition.

Alors que cet objectif de quatre médailles a été établi par des représentantes de l'équipe féminine, ce sont plutôt les hommes qui ont brillé vendredi lors des rondes de qualification, notamment François Hamelin de Sainte-Julie, QC, et Patrick Duffy d’Oakville, ON, mais qui s’entraîne à Montréal. Hamelin et Duffy ont chacun remporté leurs courses de qualification au 500m et au 1000m pour s’assurer une place dans les quarts de finales de ces deux épreuves cette fin de semaine.

Duffy a notamment inscrit le temps le plus rapide dans sa vague de qualification de la première épreuve de 1000m à l’horaire cette fin de semaine, et le sixième au 500m.

« La journée a été solide et je n’aurais pu demander mieux pour une journée de qualification comme aujourd’hui », a dit Patrick Duffy, qui effectue en retour en Coupe du monde, lui qui a participé aux deux étapes en Asie, mais qui avait sauté son tour à Dresden en fin de semaine dernière.

« Le 1000m était difficile parce que je savais que je pouvais gagner, mais le rythme a fini par être très rapide. Certains diront que j’atteins mon apogée! Le 500m par contre a été plus tranquille. Je ne m’attendais pas à terminer premier dans ma course avec de bons patineurs comme Sjinkie Knegt. Mais j’ai pu forcer les autres patineurs à réagir à mes mouvements plutôt que ce soit moi qui réagisse aux leurs. Grâce à ça, lorsque je me suis placé en avant, j’ai pu y rester. »

François Hamelin a également remporté ses deux courses de qualification de la journée.

« Je suis satisfait de ma journée. J’y suis allé pour des courses plus sécuritaires pour éviter les pièges. La glace n’est vraiment pas belle et n’est pas notre ami en ce moment, et ce serait facile de se faire jouer des tours. Mais ça rajoute du défi dans les courses », a dit François Hamelin.

Deux membres de l’équipe canadienne, Kim Boutin de Sherbrooke, QC, et Pascal Dion de Montréal, QC, ont par ailleurs dû faire une croix sur les compétitions individuelles, vendredi.

Kim Boutin s’est notamment blessée à la hanche lors d’une chute survenue à l’entraînement plus tôt cette semaine. Elle ne participera pas aux épreuves individuelles cette fin de semaine.

http://cimt.teleinterrives.com/img/nouvelles/normales/guillaume_bastille_tva-ymqwb.jpg

Quant à Pascal Dion de Montréal, QC, il a chuté lors de la ronde de qualification au 1500m quand un autre patineur l'a dépassé pour avoir des douleurs aux côtes et au dos. Même s’il a été avancé, Dion ne sait toujours pas s’il participera aux demi-finales de cette épreuve, samedi. Puisqu’il n’a pas pris part aux qualifications du deuxième 1000m de la fin de semaine, Dion a été éliminé de cette épreuve.

Tout comme Boutin, Dion a fait acte de présence dans la course de qualification du relais vendredi afin que le Canada puisse avoir au moins quatre représentants pour y participer. Avec pratiquement trois patineurs, les relais masculin et féminin canadiens ont réussi à se qualifier pour les demi-finales qui seront présentés samedi.

« Cette course de relais a définitivement été la plus difficile que j’ai faite, a dit Patrick Duffy. Avec Pascal qui était blessé, c’était à François, Guillaume (Bastille) et moi de faire le travail. Nous étions prêts à endurer la douleur et nous avions un bon objectif, qui était de rester derrière la Grande-Bretagne, mais cette course était exceptionnelle. »

« Je pense que c’est bon pour notre équipe de travailler dans ces conditions, a souligné François Hamelin. On est habitué à de bonnes conditions à Montréal et c’est une de de nos grosses lacunes lors des relais. Je suis très content que le soutien de la Fédération de patinage de vitesse du Québec et de la BC Speed Skating Association nous ait permis de participer à la compétition parce que j’ai besoin de ces courses. Je dois peaufiner mon attitude en course et foncer un peu plus. Étant donné que je ne participerai pas aux Championnats du monde, c’est une très bonne opportunité pour moi. »

Outre Dion au 1500m, Guillaume Bastille de Rivière-du-Loup, QC, Valérie Maltais de Saguenay, QC, et Jamie Macdonald de Fort St-James, C.-B., se sont tous qualifiés pour les demi-finales de samedi, alors que Kasandra Bradette de Saint-Félicien, QC, devra passer par le repêchage si elle désire rejoindre François Hamelin et Duffy dans les quarts de finale du 1000m (1).

Dimanche, Bradette n’aura pas besoin de passer par le repêchage pour les quarts de finale du 500m, tout comme Hamelin et Duffy, au contraire de Jamie Macdonald, elle qui vise deux médailles cette fin de semaine. Finalement, dans la deuxième épreuve de 1000m, Valérie Maltais et Guillaume Bastille seront les uniques représentants canadiens.

Samedi, les rondes de repêchage et finales dans la première épreuve de 1000m et au 1500m ainsi que les demi-finales des relais sont à l’horaire.

« Retour

Publicité

Visitez notre nouveau site Internet

Publicité

Visitez notre nouveau site Internet

Infolettre

Ok

Actualité Twitter
CIMT Nouvelles

Voir tous les tweets »