Publicité

Visitez notre nouveau site Internet


Consulter les archives

Nouvelles

« Retour

Charlevoix À la poursuite d’un rêve, en vélo tandem

Publié le 15 octobre 2015 à 16 h 23
Auteur :
Andréanne Larouche

On vous présente aujourd'hui deux athlètes de Charlevoix qui s’entraident au quotidien. Les deux femmes multiplient les efforts depuis quelques années dans l’espoir de participer aux prochains Jeux paralympiques.


capture_d__cran_2015-10-14___12.19.26_pm


«À deux, ça nous pousse toujours un petit peu plus», lance Rachel Tremblay.


Sportives de nature, ces deux Charlevoisiennes ont compris qu’elles pourraient accomplir de grandes choses, en tandem. «On est complices. On se parle vraiment. On se dit les vraies choses. Et en course, je la laisse mener. En course ce n’est plus le temps de rien dire, c’est elle qui mène, parce que moi dans le fonds, je suis en arrière, j’écoute ce qu’elle me dit, puisque je ne vois pas», explique Annie Bouchard, de Baie-Saint-Paul.


capture_d__cran_2015-10-14___12.17.56_pm


Annie Bouchard est atteinte d’une maladie dégénérative qui, inévitablement, l’a rendra complétement aveugle un jour. «Moi je ne regarde pas ce que je n’ai plus. Je regarde toujours ce que j’ai et ce que je peux en faire. Le projet qu’on a actuellement, je ne l’aurais jamais eu dans ma vie si je n’avais pas la maladie que j’ai», affirme cette dernière.


capture_d__cran_2015-10-14___12.19.52_pm


Pour Rachel Tremblay, résidente de La Malbaie, cette discipline est une occasion de se dépasser, tout en tissant des liens uniques. «Les sports traditionnels de performance sont souvent beaucoup plus individualistes : ton ennemi, c’est ton ennemi. Là, ce n’est pas ça. Donc c’est le côté un peu plus humain de tout ça qui m’attirait», indique-t-elle.


Leur objectif ultime : les Jeux paralympiques à Rio de Janeiro dans un an. «Pour se rendre aux Jeux paralympiques, c’est toute une saison de qualifications, des compétitions obligatoires qui sont au niveau national et international», souligne Rachel Tremblay.


capture_d__cran_2015-10-14___12.20.01_pm

 

Des heures d’entrainement pourraient leur permettre d’atteindre ce rêve, ainsi que leur amitié. «On s’entend super bien. Ses forces viennent renforcer mes faiblesses. Mes forces viennent renforcer ses faiblesses, autant au niveau physique que du caractère», conclut Annie Bouchard.


D’ici là, des activités de financement se tiendront dans le but de les encourager.


capture_d__cran_2015-10-14___12.17.43_pm

« Retour

Publicité

Visitez notre nouveau site Internet

Publicité

Visitez notre nouveau site Internet

Infolettre

Ok