Publicité

Visitez notre nouveau site Internet


Consulter les archives

Nouvelles

« Retour

Riviere-du-Loup Suicide sur les routes: la bête noire des camionneurs

Publié le 30 avril 2012 à 14 h 35
Auteur :
Catherine Pellerin

Bien des conducteurs de poids lourds vivent avec la même crainte. Celle de voir un automobiliste percuter de façon volontaire leur fardier. Un camionneur de Rivière-du-Loup a vécu cette difficile épreuve. Un jeune homme s’est suicidé devant son véhicule il y a cinq ans.

Le 14 mars 2007, un conducteur de 20 ans percute de plein fouet son camion-citerne. 

« Le jeune est venu se lancer avec sa voiture contre mon camion…j’ai sorti du camion en flammes, j’ai réussi à me détacher…quand j’ai débarqué du camion, j’ai voulu débarquer pour lui porter secours…mais il n’y avait plus rien à faire. »

topo_20stephane_20bernier-t8163.jpg

Une horrible scène gravée dans la mémoire de Stéphane Bernier. Cette journée-là, l’existence du camionneur a basculé. « Je l’ai aidé à aller au ciel, mais je n’ai pas fait le pacte d’y aller avec lui. »

Depuis l’accident, les séquelles sont importantes. L’homme connaît des problèmes de sommeil, de vision, des maux de dos, de cou. Il doit défrayer des frais de médication, de thérapie. « Il n’y a pas une journée où on n’y pense pas. Il n’y a pas une nuit où on ne se réveille pas. »

Il y a trois ans, il a subi un infarctus, causé par tout ce stress. « La culpabilité de ne pas l’avoir évité. C’est ça qui fait beaucoup de mal là-dedans. »

Plusieurs camionneurs l’admettent : ils craignent de vivre un tel cauchemar.  « On n’a pas juste les orignaux à surveiller sur la route, on a aussi les personnes suicidaires. »

« On ne sait jamais. Quelqu’un qui modère, qui vient mettre les freins en avant. On ne sait pas s’il veut mettre les freins et on risque d’avoir un accident. »

Stéphane Bernier espère que son témoignage permettra d’éviter d’autres accidents du genre. Il incite toute personne en détresse psychologique à demander de l’aide.

 

« Retour

Publicité

Visitez notre nouveau site Internet

Publicité

Visitez notre nouveau site Internet

Infolettre

Ok