Publicité

Visitez notre nouveau site Internet


Consulter les archives

Nouvelles

« Retour

Charlevoix Mont Grand-Fonds: début de saison de rêve

Publié le 21 décembre 2012 à 16 h 42
Auteur :
Patrick Harvey
 Dans Charlevoix, c’était l’ouverture officielle de la station de ski Mont Grand-Fonds vendredi. On peut dire que la saison débute en force comparativement à l’an dernier, où la neige se faisait désirer à pareille date. Les amateurs de sports de glisse en ont pour leur argent.

Âgée de 85 ans, Louise Marcotte est loin de vouloir accrocher ses skis. C’est l’une des plus fidèles skieuses de Grand-Fonds et ce, depuis 30 ans. Elle y vient à tous les jours, ou presque, accompagnée de son mari. « Il y a juste le samedi qu’on ne vient pas. Parce que de temps en temps, il faut enlever la neige chez-nous. À Grand Fonds, c’est toujours beau », a-t-elle confié.

Et cette année encore plus. Les 15 pistes sont déjà ouvertes. Les conditions sont excellentes. « C’est impeccable! On s’attendait à ça un petit peu avec la neige tombée cette semaine », a mentionné un skieur.

Environ 60 centimètres sont tombés en 24 heures lors de la dernière bordée de neige.


La facture pour l'enneigement réduite de la moitié

Naturellement, avec toute cette neige qui tombe sur nos têtes, la station de ski prévoit réaliser des économies substantielles en ce qui concerne l’enneigement artificiel. « On peut présumer que ça va baisser de 40 à 50% les coûts de production de neige », a affirmé Alain Goulet, directeur général du Mont Grand-Fonds.

Il en coûte annuellement de 30 000 à 40 000 dollars pour l'enneigement. « Là, on remballe les équipements, les canons, les perches, on ne les allume plus, La saison est partie sur les chapeaux de roue », a-t-il soutenu.


Travaux à venir au chalet

La première phase des travaux de réfection du chalet devrait débuter en avril. Un chantier que l’on évalue à un million de dollars. En ce qui concerne la deuxième phase, l’échéancier est moins sûr pour l’instant.

« Principalement pour la première phase, c’est la toiture, la fenestration et le parement extérieur. La deuxième phase, on parle de l’électrique, du mécanique à l’intérieur de la cuisine, revêtement du plancher, donc remettre ça à niveau », a expliqué M. Goulet.

Dans une saison, 50 000 entrées sont enregistrées au Mont Grand-Fonds.


« Retour

Publicité

Visitez notre nouveau site Internet

Publicité

Visitez notre nouveau site Internet

Infolettre

Ok