Publicité

produits kevin baconcanaux HDHypothéca Denis Côté


Consulter les archives

Nouvelles

« Retour

Charlevoix Les grands événements de Charlevoix font front commun

Publié le 27 août 2012 à 17 h 16
Auteur :
Patrick Harvey
On vous en parlait la semaine dernière, le problème de financement des événements de Charlevoix préoccupe dans la région. À un point tel que des promoteurs ont décidé de mettre sur pied la Table des grands événements pour trouver des solutions.

Qu’ont en commun la Grande Traversée de Charlevoix, le Festif!, La ChantEauFête, le Challenge Casino de Charlevoix, les Grands rendez-vous cyclistes, le Rodéo de Charlevoix ou le Festival international du Domaine Forget? La réponse : ils souffrent de sous-financement.

Pour se donner des moyens, ils font partie d’un nouveau regroupement. L’objectif : faire front commun pour assurer leur pérennité. « On a tous un besoin commun de financement », a dit Clément Turgeon, président et coordonnateur du Festif!.

Il s’agit de se regrouper pour mieux rayonner. « Pour parler de nos besoins, parler de ce qu’on veut mettre en place comme actions et les faire ensemble », a mentionné le coporte-parole de la Table et directeur artistique de la ChantEauFête, Dominic Marier.

« Il ne s’agit pas de créer un organisme administratif et de créer de la nouvelle bureaucratie. Il s’agit de faire une action commune », a soutenu Jacques Tremblay, coporte-parole de la Table et directeur général du Symposium international d’art contemporain.

L’idée d’un regroupement d’événements pour revendiquer un meilleur soutien financier est du déjà vu pour d’autres régions du Québec. Dans Charlevoix, les promoteurs espèrent trouver de nouvelles pistes de financement.

Par exemple : le symposium international d’art contemporain a un manque à gagner de 100 000 dollars. De là, l’urgence d’agir.


Des événements importants pour la région

Des événements qui apportent beaucoup de retombées économiques. « Imaginez-vous Charlevoix un an sans les grands événements », a lancé Jacques Tremblay.

Tourisme Charlevoix est conscient de la situation. « C’est clair qu’on voit d’un très bon œil l’arrivée de ce regroupement qui était souhaitable », a déclaré Jacques Lévesque, directeur général.

Un regroupement qui vise aussi à accroître la visibilité des événements à petite et grande échelle. « C’est aussi de se rassembler pour avoir une meilleure représentation des événements à l’extérieur. De développer un nouveau marché au niveau promotionnel », a affirmé Clément Turgeon.

Des promoteurs qui doivent mettre les bouchées doubles pour rivaliser avec Québec. « C’est sûr qu’on a une réalité qui est particulière. C’est que Charlevoix est intégrée à l’intérieur de la Capitale-Nationale, on est dans les mêmes enveloppes que les événements de Québec », a dit Dominic Marier.

La Table des grands événements compte se faire entendre auprès des différents paliers de gouvernement et suivra attentivement l’élection du 4 septembre.

« Retour

Publicité

Canaux HD

Publicité

TirageClinique Dentaire Genevière Lafrance

Question du jour

Sécurité ferroviaire : constatez-vous des améliorations depuis la tragédie de Lac Mégantic?



Voir le résultat Envoyer

Publicité

Pouvoir de la publicité télé S.LPouvoir de la publicité télé JF.BPouvoir de la publicité télé P.LPouvoir de la publicité E.MPouvoir de la publicité télé N.DPouvoir de la publicité télé E.L

Infolettre

Ok

Actualité Twitter
CIMT Nouvelles

Voir tous les tweets »