Publicité

produits kevin baconClinique podioatrique de l'Est du Québeccanaux HDHypothéca Denis Côté


Consulter les archives

Nouvelles

« Retour

Ottawa Le maire de Saint-Pascal à la défense des intérêts forestiers du Bas-Saint-Laurent

Publié le 14 février 2017 à 08 h 38
Auteur :
Communiqué

Le maire de Saint-Pascal, Rénald Bernier, a profité d’une mission à Ottawa, les 7 et 8 février derniers, pour inviter l’ensemble des députés fédéraux du Québec à prendre fermement fait et cause pour les communautés forestières du Québec.

Rénald Bernier faisait partie d’une délégation d’une dizaine de maires siégeant au Comité sur la forêt de l’Union des municipalités du Québec (UMQ), qui étaient de passage sur la colline Parlementaire dans le cadre des négociations en cours entre le Canada et les États-Unis pour conclure un nouvel accord sur le bois d’oeuvre résineux.

À l’occasion de rencontres avec les députés québécois et les chefs de tous les principaux partis politiques, ainsi qu’avec les dirigeants de l’Association des producteurs forestiers du Canada, monsieur Rénald Bernier a rappelé l’importance de l’enjeu du bois d’oeuvre pour l’économie du Kamouraska et de toute la région du Bas-Saint-Laurent et de la Côte-du-Sud.

http://cimt.teleinterrives.com/img/nouvelles/normales/maire_st-pascal_-_for_t_-_ottawa-rn50c.jpg

Rénald Bernier, maire de Saint-Pascal, Gilles Potvin, maire de Saint-Félicien, Jean-Maurice Matte, maire de Senneterre, Richard Hébert, maire de Dolbeau-Mistassini, Benoit Lauzon, maire de Thurso

Rénald Bernier a également insisté sur la nécessité qu’un nouvel accord entre le Canada et les États-Unis tienne compte des réalités forestières spécifiques du Québec.

« L’industrie forestière contribue à la vitalité économique de notre région depuis les tout premiers débuts de la Confédération canadienne. Or, alors que la menace d’imposition de tarifs douaniers sur le bois d’oeuvre québécois et canadien par les États-Unis s’avère de plus en plus imminente, c’est l’avenir de l’ensemble du secteur forestier et des communautés québécoises qui en dépend qui est aujourd’hui menacé. C’est pourquoi il est impératif que les parlementaires fédéraux, tous partis confondus, fassent front commun pour défendre le régime forestier québécois, de concert avec le gouvernement du Québec, les représentants de l’industrie et l’ensemble des partenaires forestiers », a déclaré le maire de Saint-Pascal.

Outre Rénald Bernier, la délégation d’élus de l’UMQ ayant participé à la mission à Ottawa était formée de messieurs Gilles Potvin, maire de Saint-Félicien, Jean-Maurice Matte, maire de Senneterre, Richard Hébert, maire de Dolbeau-Mistassini, Benoit Lauzon, maire de Thurso et de Normand Beaudoin, maire de La Tuque.



« Retour

Publicité

Canaux HD

Publicité

Les Feuillages du QuébecTournée 2017Domaine Funéraire Marc-André RiouxSaon du débosselage TémiscouataConstruction Guy Sénéchal

Question du jour

Est-ce que l’âge des enfants malades doit être le principal critère pour avoir accès aux spécialistes?



Voir le résultat Envoyer

Publicité

Protek HydrauliquePouvoir de la publicité télé N.DPouvoir de la publicité télé JF.BPouvoir de la publicité télé E.LPouvoir de la publicité E.MPouvoir de la publicité télé S.LPouvoir de la publicité télé P.L

Infolettre

Ok

Actualité Twitter
CIMT Nouvelles

Voir tous les tweets »