Publicité

Visitez notre nouveau site Internet


Consulter les archives

Nouvelles

« Retour

Accrochage Gamache-Drapeau et résolution battue sur la permanence de David Lemelin La tension monte encore à l'Hôtel de Ville

Publié le 31 octobre 2016 à 22 h 04
Auteur :
Jérôme Lévesque-Boucher
Nouvel épisode de dissension au conseil municipal de Rivière-du-Loup pendant la séance ordinaire du 31 octobre 2016. En effet, le maire Gaétan Gamache et le conseiller du district de l'Estuaire, Steeve Drapeau, se sont échangés quelques pointes pendant la soirée. Le conseiller a même refusé le rôle de maire suppléant en guise de protestation contre les méthodes du maire Gamache.

La première confrontation de la soirée a porté sur une résolution visant à confirmer la permanence au poste de directeur au service des communications de David Lemelin. Le conseiller Drapeau a surpris en demandant le vote tout en précisant que ce point a été ajouté à la dernière minute à l'ordre du jour de la séance du conseil. La résolution a d'ailleurs été battue, provoquant le départ de la salle de M. Lemelin, qui était assis à l'arrière. La greffier de la ville, Me Georges Deschênes, s'est empressé de préciser que le conseil devait faire attention à ses commentaires sur la situation car "celle-ci pourrait engendrer des recours contre la ville de Rivière-du-Loup".

La deuxième confrontation a porté sur la désignation du maire suppléant pour les quatre prochains mois, comme le veut la tradition à Rivière-du-Loup. Steeve Drapeau était censé assumer le rôle jusqu'en février mais l'a décliné en soulignant que le maire a dit en plénière que "ce serait tout une aventure pour les quatre prochains mois".

Drapeau en a ajouté lors de la période de questions en mentionnant que le conseil avait reçu le contenu préliminaire du point de presse du 28 octobre sur le développement économique de la ville "à 16h50, le jeudi 27 octobre alors que le point de presse était le lendemain, à 11h".

http://cimt.teleinterrives.com/img/nouvelles/normales/photodrapeau-jm481.jpg
Steeve Drapeau, conseiller du district de l'Estuaire

De toutes évidences, l'unité récemment retrouvée au conseil de ville n'est pas au beau fixe. La conseillère du district de la Plaine, Sylvie Vignet, a d'ailleurs pris la parole pour souligner que le "manque de communication" est à l'origine de ce débat.

Carrefour maritime
En point de presse après la séance, le maire Gamache a qualifié le dossier du Carrefour maritime de "plus prometteur que jamais". Sans toutefois préciser de date sur une annonce, il a tout de même souligné que les Louperivois en sauraient plus au cours des prochaines semaines.

Plan économique
Si la Ville de Rivière-du-Loup fait bien au chapitre du développement économique, la Chambre de commerce continue de réclamer un plan économique en bonne et due forme. Questionné sur le sujet, le maire Gamache a montré certains signes d'impatience. "Une chance qu'on a pas de plan: on se demande bien où on en serait! Je devrais peut-être me fâcher. Vous me faites rire en ramenant toujours ce sujet-là!", a-t-il lâché.

Ce dernier a d'ailleurs profité de la séance ordinaire du conseil pour faire un discours sur la situation financière de la ville. Il a souligné que malgré la marge de manœuvre très mince financièrement, Rivière-du-Loup continue de dégager des surplus et d'effectuer des remboursements dans le but de diminuer sa dette à long terme.

Gaétan Gamache a rappelé qu'une refonte de plan économique débuterait en janvier 2017 avec les principaux intervenants du secteur économique de Rivière-du-Loup afin que ledit plan couvre "un horizon de 5 ans".

Déménagement à l'Hôtel de ville le 15 novembre

Le conseil par ailleurs réitéré qu'il réintègrerait l'Hôtel de ville le 15 novembre prochain et qu'il organiserait des visites pour souligner l'évènement. Rappelons par ailleurs que le bâtiment construit en 1916 célèbre son 100e anniversaire cette année.

"Jamais de la vie!"
Invité à commenter la situation entourant sa permanence, le directeur du service des communications, David Lemelin, a catégoriquement refusé tous commentaires. "Jamais de la vie!", a-t-il laissé tomber. Il est important de mentionner que même si M. Lemelin ne peut profiter d'une permanence en bonne et due forme, il demeure en poste à titre de directeur du service des communications. Le maire Gaétan Gamache désire d'ailleurs ramener le dossier en séance plénière.

« Retour

Publicité

Visitez notre nouveau site Internet

Publicité

Visitez notre nouveau site Internet

Infolettre

Ok