Publicité

Visitez notre nouveau site Internet


Consulter les archives

Nouvelles

« Retour

L'Ultime Descente La côte des Éboulements en mode compétition

Publié le 9 septembre 2016 à 16 h 45
Auteur :
Mariane Lajoie

Depuis 9h40 vendredi matin, des athlètes dévalent la grande côte des Éboulements. Les disciplines de la compétition sont le longboard, le patin à roues alignées, la luge de rue, le gravity bike et le gravity car.


http://cimt.teleinterrives.com/img/nouvelles/normales/capture_d__cran_2016-09-09___4.53.13_pm-1gkn4.png

« À chaque 30 minutes, il y a du monde qui descendent, en continu, et pendant 30 minutes, on va ouvrir la côte à la circulation automobile  », explique le fondateur de l'événement, Charles-Antoine Lavoie.

http://cimt.teleinterrives.com/img/nouvelles/normales/capture_d__cran_2016-09-09___4.54.55_pm-k87t9.png

Les coureurs, qui sont des professionnels, ont cinq chances par jour pour enregistrer leur meilleure performance. « C’est moins de deux kilomètres, la longueur de la côte, ce qui est quand même assez rapide. Les autres côtes, dans le monde, où on peut atteindre de bonnes vitesses, mais pas autant que celle-ci, sont beaucoup plus longues », note Charles-Antoine Lavoie.

http://cimt.teleinterrives.com/img/nouvelles/normales/capture_d__cran_2016-09-09___4.53.53_pm-cfg2z.png

La plupart des athlètes n’ont qu’un but en tête : battre les records de vitesse, établis ici-même. « La luge de rue, 157,41 km/h, longboard, 131 km/h, environ. Donc ce sont les deux records à battre, qui ont été établis ici dans la côte des Éboulements », assure le fondateur de l'Ultime Descente.

http://cimt.teleinterrives.com/img/nouvelles/normales/capture_d__cran_2016-09-09___4.52.54_pm-gw3ct.png

« C’est la plus vite au monde. Personne ici, ou quelques personnes ont été jusqu’à des vitesses de 130 km/h. On va peut-être voir 135 au cours du week-end », espère l'athlète de Montréal Charles Ouimet. « On est fébrile un petit peu. Ce n’est pas la vitesse en tant que tel, que la courbe à la fin. Apparemment, ça se prend très très bien, mais c’est plus la courbe qui me stress, comme il y a des murets de béton », avoue Cassandra Duchesne.

http://cimt.teleinterrives.com/img/nouvelles/normales/capture_d__cran_2016-09-09___4.55.31_pm-pnt3w.png

Il s’agit de la première édition de l’Ultime Descente. « C’est l’accomplissement du travail depuis trois années. La sécurité est là, l’organisation est là. Ce n’est pas quelque chose qui est arrivé à l’improviste. On a réfléchi, avec le ministère des Transports on a eu une belle collaboration, avec la Sûreté du Québec aussi », se réjouit le maire des Éboulements, Pierre Tremblay.

http://cimt.teleinterrives.com/img/nouvelles/normales/capture_d__cran_2016-09-09___4.55.42_pm-m8qnb.png

« C’est l’objectif , que ça revienne pour une deuxième année et qu’on puisse le faire plusieurs années par la suite », dit la présidente d'honneur de l'événement, la député Caroline Simard.  

http://cimt.teleinterrives.com/img/nouvelles/normales/capture_d__cran_2016-09-09___3.09.59_pm-w748y.png

http://cimt.teleinterrives.com/img/nouvelles/normales/capture_d__cran_2016-09-09___4.53.39_pm-7k4gm.png

Au total, 65 athlètes se sont déplacés pour cette ultime descente.

« Retour

Publicité

Visitez notre nouveau site Internet

Publicité

Visitez notre nouveau site Internet

Infolettre

Ok

Actualité Twitter
CIMT Nouvelles

Voir tous les tweets »