Publicité

Visitez notre nouveau site Internet


Consulter les archives

Nouvelles

« Retour

9 mois à purger dans la collectivité Fausse agression sexuelle : Vanessa Roussel reçoit sa sentence

Publié le 22 janvier 2014 à 10 h 50
Auteur :
Catherine Pellerin

Vanessa Roussel, cette jeune femme de 23 ans qui a faussement prétendu avoir été victime d’un viol, a reçu sa sentence. Elle écope d’une peine de neuf mois à purger dans la collectivité et de 150 heures de travaux communautaires.

Les évènements remontent en juin 2011. Originaire d’Edmundston, elle a fait croire qu’elle avait été victime d’une agression sexuelle à la halte routière en bordure de l’autoroute 20 à Saint-Michel-de-Bellechasse. Selon ses dires, deux hommes de race noire l’auraient menacé à la pointe d’un couteau.

Une vaste enquête policière avait été déclenchée. Confrontée par la Sûreté du Québec, la jeune femme avait finalement avoué avoir tout inventé.

Vanessa Roussel, qui souffre d’un trouble bipolaire, a plaidé coupable à l'accusation d'entrave au travail policier.

vanessa_roussel_cr_dit_tva_nouvelles-dn7

« Retour

Publicité

Visitez notre nouveau site Internet

Publicité

Visitez notre nouveau site Internet

Infolettre

Ok