Publicité

Visitez notre nouveau site Internet


Consulter les archives

Nouvelles

« Retour

Edmundston Drogue: Important coup de filet au Nouveau-Brunswick

Publié le 31 mai 2012 à 18 h 30
Auteur :
Marie-Pierre Beaubien

La GRC a réalisé un important coup de filet au Nouveau-Brunswick. Les forces policières ont démantelé un vaste réseau de trafic de stupéfiants. Huit présumés trafiquants ont été arrêtés. 


Les policiers coupent l’herbe sous le pied des dirigeants d’un réseau de trafic de stupéfiant bien établi.   «Ce sont des gros joueurs dans la région.  Ces personnes s’approvisionnaient de grosses quantités de stupéfiants pour redistribuer à d’autres vendeurs par après», a expliqué Sergent Alain Lang du groupe des opérations fédérales (Ouest) de Saint-Léonard.


La saisie est imposante : 10 000 comprimés de méthamphétamines, deux kilos de cocaïne et 4 kilos et demi de marijuana.  «La quantité de drogue est considérable.  Elle aurait été suffisante pour permettre environ 20 000 ventes de drogues individuelles», a souligné le chef de police des forces policières d’Edmundston, Gilles Lee.


C’est le point culminant d’une enquête qui a duré trois ans. Les renseignements du public, les écoutes électroniques et les filatures ont finalement permis de comprendre le stratagème des trafiquants.  «La drogue partait de Montréal.  Il y avait des conversations téléphoniques et des arrangements de fait.  Suite à ça, c’était fait par auto et transporter au Nouveau-Brunswick», a indiqué le sergent Alain Lang.


Au total, huit individus ont été arrêtés.  Sept d’entre-eux proviennent du nord-ouest du Nouveau-Brunswick, et un réside au Québec.  L’opération J-Thémis met un frein au commerce des petits vendeurs de méthamphétamines.  «On sait que ce marché-là visait à nos jeunes. Si on peut frapper les fournisseurs, ce sont les jeunes à qui on fait du bien», a-t-il déclaré.


Cette opération n’est pas la première et ne sera pas la dernière aux dires des policiers. L’objectif est ambitieux.  «C’est de faire du Nouveau-Brunswick la province la plus sûre au Canada», a affirmé Gilles Lee.


Les policiers se sont attaqués aux têtes dirigeantes du réseau de trafic de stupéfiants. Mais d’autres accusations pourraient être portées dans les prochains jours.


« Retour

Publicité

Visitez notre nouveau site Internet

Publicité

Visitez notre nouveau site Internet

Infolettre

Ok