Publicité

Visitez notre nouveau site Internet


Consulter les archives

Nouvelles

« Retour

Projet-pilote à l'école primaire Saint-François De l’école aux pentes de ski

Publié le 5 novembre 2015 à 16 h 44
Auteur :
Andréanne Larouche

Un projet-pilote études-ski voit le jour dans Charlevoix. Des élèves de l’école primaire de Petite-Rivière-Saint-François auront un accès privilégié aux pentes du Massif. 


capture_d__cran_2015-11-05___11.59.36_am


Les élèves de l’école primaire Saint-François auront une nouvelle salle de classe qui risque de faire bien des envieux : Le Massif de Charlevoix.


«Ils vont être encadrés par deux moniteurs de niveau 3 de l’école de glisse du Massif de Charlevoix. Puis aussi, leurs enseignant titulaire et leur enseignant d’éducation physique vont avoir une certification niveau 1 pour être capable aussi de leur donner du contenu», explique le directeur de l'école, Simon Gagné.


capture_d__cran_2015-11-05___12.01.35_pm


Cet hiver, les élèves de 4e, 5e et 6e année auront à leur horaire huit demi-journées et une journée complète consacrées à la pratique du ski ou de la planche à neige. Cette idée, lancée par le comité de parents, se concrétise grâce à un investissement de 10 000 $ du Massif.


«On sait que les projets sports études, généralement, il y a toujours quand même des coûts élevés pour que les enfants puissent participer. Au Massif, ce qu’on a décidé de faire, c’est vraiment de prendre en charge toute la portion financière qui était attribuée aux parents ou à l’école pour offrir un projet clé en main», indique la chef de service des communications et du marketing du Massif de Charlevoix, Katherine Laflamme.


L’organisme Horizon Charlevoix et la municipalité de Petite-Rivière-Saint-François y contribuent également. «Ce sont des projets comme ça qui vont assurer la place de l’école Saint-François dans Charlevoix», commente le maire de Petite-Rivière-Saint-François, Gérald Maltais.


capture_d__cran_2015-11-05___12.01.07_pm


Ces derniers souhaitent que les jeunes adoptent un mode de vie actif, qu’ils développent un sentiment d’appartenance pour leur région, et plus encore. «Ça va surtout travailler la persévérance, la motivation scolaire. Si on se rappelle de nous quand on était à l’école, oui on se rappelle de la matière, mais on se rappelle surtout de nos amis et des expériences qu’on a vécues», ajoute le directeur de l'école.


Qu’en pensent les principaux concernés?


«C’est le fun parce qu’on va mieux connaître nos professeurs… S’ils sont bons en ski ou en snow ou s’ils sont mauvais.»


«Ça va plus nous motiver à aller à l’école quand on va savoir qu’on va faire du ski cette journée-là.»


«Tout le monde va être content.»


Ça ne fait aucun doute : les élèves sont impatients de dévaler les pentes du Massif. Leur formation commencera officiellement le 22 janvier.


capture_d__cran_2015-11-05___11.59.51_am

« Retour

Publicité

Visitez notre nouveau site Internet

Publicité

Visitez notre nouveau site Internet

Infolettre

Ok