Publicité

Visitez notre nouveau site Internet


Consulter les archives

Nouvelles

« Retour

St-Paul-de-la-Croix Anima-Québec encore chez Desjardins

Publié le 11 janvier 2013 à 15 h 34
Auteur :
Stéphane Tremblay
Anima-Québec frappe de nouveau chez André Desjardins de St-Paul-de-la-Croix. L’homme qui a défrayé les manchettes il y a quelques années alors qu’il hébergeait  chez lui des centaines de chiens revient dans l’actualité.

 

Anima-Québec est reparti de chez les Desjardins pratiquement bredouille. En fait, seulement 4 chats auraient été confisqués cette fois. Des chats qui appartiendraient à l’une des filles d’André Desjardins.

 

Nous sommes loin des 150 chiens saisis en  2007, dont une cinquantaine vivait dans la maison des Desjardins.

 

C’est alors qu’un juge avait statué qu’André Desjardins et sa femme n’avait plus le droit de posséder plus de 15 bêtes.

 

Un jugement qui n’a pas été respecté selon Anima-Québec. À l’hiver 2011, Anima-Québec était de nouveau débarqué pour repartir avec une trentaine de gros chiens, dont certains étaient des chiens de traîneaux de grande valeur.

 

André Desjardins s’est toujours défendu en disant que ces chiens appartenaient à ses enfants et non à lui et sa femme. 

 

D’ailleurs, certains dossiers relatifs aux saisies des animaux sont toujours en suspend devant les tribunaux.

 Ll’homme parle même d’acharnement.  Il estime que toutes ces interventions coûtent cher à l’ensemble des contribuables québécois

 

À chaque fois, Anima-Québec débarque avec la grosse artillerie et toujours escortée de la Sûreté du Québec.

 

Depuis cinq ans, Anima-Québec a rendu visite aux Desjardins en moyenne une fois par année.

 

En terminant, mentionnons qu’André Desjardins n’a jamais été accusé de cruauté animale.

« Retour

Publicité

Visitez notre nouveau site Internet

Publicité

Visitez notre nouveau site Internet

Infolettre

Ok