Publicité

Visitez notre nouveau site Internet


Consulter les archives

Nouvelles

« Retour

Du réalisateur Nicolas Paquet Un film qui met en vedette le temps des sucres

Publié le 9 mars 2016 à 15 h 30
Auteur :
Pascale Robitaille
L’acériculture, un mode de vie dans nos régions depuis plusieurs années. Le cinéaste Nicolas Paquet décide de se pencher sur le sujet.

« Je me questionnais à savoir si ça se perdait cette tradition-là des petites cabanes familiales. J’ai commencé à faire de la recherche, il y a un peu plus d’un an, au contraire, j’ai été agréablement surpris de voir qu’il y avait encore beaucoup de petites cabanes, des gens qui parfois faisaient les sucres juste quelques jours en amis, avec la famille » explique Nicolas Paquet.

1-03ytb.jpg

Et c’est au Kamouraska que le film a été réalisé.

« J’avais le goût de filmer proche de chez nous, pas d’aller à l’autre bout du monde et de voir ce qui se passe autour. »

Et on ne peut pas passer à côté du fait que le sirop d’érable a fait couler beaucoup d’encre depuis la sortie du rapport Gagné qui risque de changer le futur des acériculteurs. Le film arrive à point…

« C’est aussi un éloge aux petites cabanes à sucre dans ce sens-là ça fait un peu éco au rapport qui vient d’être déposé sur l’avenir de l’acériculture.»

3-hx6m1.jpg

Le temps des sucres s’amorce tranquillement dans nos régions et c’est plus qu’un travail, c’est une histoire de famille.

« Ce qui a ressorti sans que je le cherche nécessairement c’est beaucoup l’idée de l’héritage. Dans la cabane à Saint-Germain c’est la relation entre un père qui a conçu cette cabane-là et un fils qui commence depuis quelques années. »

La première du film aura lieu le 10 avril au Centre d’art de Kamouraska. Les Louperivois pourront ensuite voir le documentaire à la Maison de la Culture le 25 mai prochain.

2-15r9h.jpg

« Retour

Publicité

Visitez notre nouveau site Internet

Publicité

Visitez notre nouveau site Internet

Infolettre

Ok