Publicité

Visitez notre nouveau site Internet


Consulter les archives

Nouvelles

« Retour

Camp Musical St-Alexandre Des musiciens de la Chine, du Mexique, de l'Espagne et de la France au Kamouraska

Publié le 18 août 2015 à 16 h 59
Auteur :
Pascale Robitaille
Le camp musical St-Alexandre reçoit cette semaine un évènement bien spécial : les Eurochestries. Une première en Amérique du nord!

« Ce sont des festivals qui existent à travers la planète qui rassemble des jeunes de 15 à 25 ans. Il y en a environ 8-9 à travers le monde, en Russie, en France, en Pologne, au Brésil et maintenant au Kamouraska» explique le directeur du Camp Musical St-Alexandre Mathieu Rivest.

Les 80 jeunes musiciens proviennent d’un peu partout dans le monde, de la Chine, de la France, de l’Espagne et même du Mexique.

« Il y a des mariages qui laissent place à des surprises. »

« L’idée est de rassembler ces orchestres autour d’une idée, de l’échange, du partage, c’est de trouver la musique en partage, c’est d’ailleurs la devise des Eurochestries» ajoute le chef d'orchestre invité,
Didier Descamps.

capture_d__cran_2015-08-18___4.57.33_pm-

Et malgré les différences d’origines, ils sont tous sur la même longueur d’onde…

« C’est surtout la musique qui les rassemble. La musique c’est un langage universel. On le dit souvent, mais c’est très vrai. La musique dépasse toute les craintes et toutes les méfiances qu’on peu avoir quelques fois et surtout aujourd’hui dans le monde actuel.»

« Ils vont vivre une semaine complètement éclatée et qui va les sortir un peu de leur zone de confort. De leur discipline assez exceptionnelle et de s’éclater un peu» termine Mathieu Rivest.

Sept concerts différents seront présentés jusqu’à vendredi dans plusieurs municipalités du Kamouraska. Un spectacle de clôture grandiose avec tous les participants aura lieu à la fin de la semaine en L’Église de Saint-Pascal pour terminer le festival en beauté.

capture_d__cran_2015-08-18___4.57.16_pm-

« Retour

Publicité

Visitez notre nouveau site Internet

Publicité

Visitez notre nouveau site Internet

Infolettre

Ok